Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ambition de Jean Tigana pour le Sporting Club de Toulon dévoilée

-
Par , France Bleu Provence

Le nouveau manager général du Sporting Club de Toulon a dévoilé ce vendredi son ambition pour le club lors d'une conférence de presse au siège azur et or à Toulon. Retrouver le monde professionnel, ce monde qu'il a connu grâce à son passage au Sporting, en tant que joueur entre 1975 et 1978.

Claude Joye ( à gauche) et Jean Tigana (à droite) sur la pelouse du stade Bon rencontre à Toulon
Claude Joye ( à gauche) et Jean Tigana (à droite) sur la pelouse du stade Bon rencontre à Toulon © Radio France - Christelle MARQUES

C'est de notoriété publique que Jean Tigana n'est pas un bavard. Mais il s'est pourtant prêté à la conférence de presse qui s'est tenue ce vendredi au siège du Sporting à Toulon, afin de faire part de ses ambitions pour ce club qui selon l'ancien international français est celui "grâce à qui, il a tout aujourd'hui". Retrouver le monde professionnel à son rythme, grâce à son expérience et celles de ses deux adjoints, Richard Bettoni et Christian Damiano. Le trio vient simplement, gratuitement, et modestement "pour rendre service".

Sa première décision en tant que manager général, c'est de faire un audit. "On passe beaucoup de temps avec les éducateurs notamment, et dans quelques semaines, nous remettrons un rapport détaillé au Président Joye. Nous sommes pour l'instant dans l'observation, et je dois dire que je suis agréablement surpris par ce que l'on voit" commente l'homme aux 52 sélections en équipe tricolore.

"Ça me rajeunit de quelques années"- Jean Tigana

Pas de bouleversements, mais un objectif clair

Pas question de tout révolutionner cette saison pour le fin technicien, mais l'objectif est très clair : faire retrouver à Toulon le monde professionnel. Quand ? "Je ne fais jamais de grandes déclarations, mais on sera présent au niveau du travail, ça c'est certain" affirme Jean Tigana, évoquant la nécessité d'attendre la fin de l'audit en cours pour y voir plus clair. Mais quand on lui pose une nouvelle fois la question, Tigana sourit et glisse "le calendrier, je l'ai, mais si je vous le dis, vous allez me dire comme mes copains que je suis un fada". Vite, très vite alors ? L'avenir nous le dira.

"Je suis là jusqu'à la retraite"

Car Jean Tigana a du temps. Il s'en donne en tout cas pour le sporting, car l'homme est par ailleurs un chef d'entreprise très occupé. Il vient, comme ses deux adjoints, gratuitement apporter son expérience pour une durée illimitée, en tout cas non fixée, "jusqu'à la retraite" plaisante-t-il. Car l'équipe première n'est pas son seul chantier.

Tigana a en effet les pleins pouvoirs sur tout le sportif et il va faire son entrée au comité directeur du club. "Ça n'était jamais arrivé avant une telle délégation" confie Claude Joye, le président et actionnaire principal du Sporting. Il va donc tout éplucher avec l'envie de mettre aussi le paquet sur la formation notamment. "J'aimerais bien qu'ici la majeure partie des joueurs viennent du Var, ou à côté" argumente Tigana.

Le booster Tigana

L'arrivée de Jean Tigana est un vrai événement dans la rade. "Pour moi, c'est un véritable honneur d'avoir Jean Tigana, mais aussi Christian Damiano et Richard Bettoni à nos côtés. C'est presque incongru même qu'ils soient avec nous, complètement inespéré. Je suis très fier. Cela n'est pas que leur pedigree, mais aussi leur envie. Ils reboostent tout le monde. Et c'est fantastique pour nous" souligne Claude Joye, apaisé.

Le sporting va enfin retrouver le chemin des terrains, à Bon rencontre justement le 13 mars après une coupure longue, très longue de quatre mois en raison de la situation sanitaire. "Si vous ne me voyez pas à ce match, pas d'inquiétude, car j'avais déjà des engagements en Afrique" rassure Tigana à l'attention des journalistes, et des supporters peut-être aussi. Rendez-vous donc le 13 mars pour "une nouvelle page" conclut Claude Joye.

  • Toulon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess