Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ancien sochalien Edouard Butin signe à l'ASM Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'attaquant de 32 ans Edouard Butin, formé à Seloncourt, retrouve un club. L'ancien joueur de Valenciennes, Brest et Orléans s'est engagé ce lundi 21 décembre avec l'ASM Belfort, qui évolue en National 2. Il y a signé jusqu'à la fin de la saison, après six mois de chômage.

Formé à Sochaux, Edouard Butin a joué à Valenciennes, Brest et Orléans avant de s'engager avec l'ASMB.
Formé à Sochaux, Edouard Butin a joué à Valenciennes, Brest et Orléans avant de s'engager avec l'ASMB. © Maxppp - Lionel Vadam

Une recrue de choix pour l'ASM Belfort ! L'ancien attaquant sochalien Edouard Butin rejoint les quarts de finalistes de la Coupe de France 2020. Sans club depuis la fin de son contrat à Orléans en fin de saison dernière, il a signé pour les six prochains mois avec le pensionnaire de N2 comme nous vous le révélions sur notre compte twitter.

En discussions avec Anthony Hacquard depuis sa fin de contrat avec Orléans

Formé à Seloncourt, le joueur de 32 ans évolue sous les couleurs jaune et bleu entre 2008 et 2015, avant de s'engager à Valenciennes, où il joue deux saisons. Il file ensuite à Brest et participe à la montée en Ligue 1 du club breton en 2019. Son contrat n'est pas prolongé sur les côtes du Finistère. Commence alors une période de chômage de six mois pour le natif de Dole, qui s'engage avec Orléans en décembre 2019. Il ne s'y épanouit pas, joue peu et n'est pas prolongé après la descente en National 1 des Loirétains

Rebelote, le natif de Dole est à nouveau au chômage et malgré des discussions avec plusieurs clubs professionnels, Edouard Butin choisit de se relancer avec l'ASMB. " J'avais déjà parlé avec Anthony Hacquard, le coach de Belfort, que je connais bien, on se croise régulièrement, il m'avait demandé si ce challenge pouvait éventuellement m'intéresser. Quand le terrain a commencé à me manquer, que j'ai vu que le temps passait et qu'on arrivait bientôt en janvier, je me suis dit 'pourquoi pas'. On s'est vu il y a deux semaines avec le président, on a discuté et puis ça s'est fait naturellement.", détaille l'attaquant au micro de France Bleu Belfort Montbéliard, qui s'est déjà entraîné avec sa nouvelle équipe.

Il prépare déjà sa reconversion

Et ce choix d'abandonner le monde professionnel et de descendre de deux divisions est mûrement réfléchi : "Je suis quelqu'un qui se doit d'être épanoui surtout en dehors du terrain pour pouvoir être bon sur le terrain.  A Orléans ce n'était pas du tout le cas et j'ai passé six mois horribles. Je n'ai pas un ego surdimensionné et j'étais OK pour redescendre d'un niveau mais pour ça il me fallait un environnement qui me convienne, dans lequel je suis bien, pour prendre du plaisir tout simplement. Je suis certain qu'à Belfort ça sera le cas parce que j'ai vécu 12 ans ici quand je jouais à Sochaux,  parce que j'ai des amis que je vois régulièrement. Même les saisons précédentes quand j'étais loin je revenais souvent à Belfort voir mes amis. Je suis aussi proche de Dijon, dont je suis originaire donc tout est réuni pour que je sois bon sur le terrain."

Edouard Butin dit également préparer sa reconversion en parallèle de son arrivée à l'ASMB. Ce sera loin du foot, le trentenaire aimerait se lancer dans le développement d'entreprise à l'international.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess