Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Les Herbiers - PSG : les amateurs alsaciens de Still au Stade de France

lundi 7 mai 2018 à 18:28 Par Soizic Bour, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'aventure "Coupe du Monde" s'est arrêtée en janvier pour les Alsaciens de Still, après leur défaite contre Troyes. Aujourd'hui concentrés sur leur championnat, les joueurs ont conscience d'avoir vécu une expérience historique. Ce mardi 8 mai, ils sont même invités au Stade de France.

La joie des joueurs de Still lors de leur qualification en 32e de finale de la Coupe de France.
La joie des joueurs de Still lors de leur qualification en 32e de finale de la Coupe de France. © Maxppp -

Still, France

Ils avaient créé l'événement en coupe de France : les petits poucets de Still sont invités au Stade de France mardi 8 mai pour la finale entre le PSG et les Herbiers ! "On a été surpris que la Fédé fasse ça pour nous, alors qu'on est un tout petit club dans une ville de 1.800 habitants", note le président du club, Denis Hildenbrand. 

Après la Coupe de France, il a fallu reprendre l'entraînement loin des médias. - Radio France
Après la Coupe de France, il a fallu reprendre l'entraînement loin des médias. © Radio France - Soizic Bour

Club de régional 3 (8e division), ils se sont hissés jusqu'aux 32e de finale, et c'était la première fois qu'une équipe d'un niveau aussi bas en arrivait là en Coupe de France. "On en revenait pas", Denis Hildenbrand. 

Pendant les 4/5 semaines qui ont suivi, l'émotion remontait systématiquement

Et même après leur défaite contre Troyes, leurs yeux brillent encore d'avoir fait tout ce chemin. Huit victoires avant de rencontrer une grosse équipe, Troyes, sept divisions au dessus. "Forcément, ça porte, on a préparé ce match avec beaucoup de sérieux", se rappelle Sébastien Bischoff, le coach de l'équipe. 

"Les mots qu'on trouve lors d'une Coupe de France ne sont pas les mêmes qu'en championnat", ajoute le président. "Une coupe de France c'est créer l'histoire, quelque chose qui restera gravée, et pendant les 4/5 semaines qui ont suivi on ne parlait que de ça et l'émotion remontait systématiquement". 

Une sur-médiatisation parfois difficile à gérer...

La petite équipe de Still a été sous le feu des projecteurs pendant cette "expérience Coupe de France". Des mois de médiatisation, forcément, ça a du bon et du moins bon. "L'après coupe, c'est difficile à gérer", note Sébastien Bischoff. 

"Juste après Troyes, quand on a repris le championnat, ça n'a pas été facile", renchérit Steeve Dehran, un joueur. "Il a fallu reprendre les matchs le dimanche et les entraînements du mardi et du jeudi sans médias sans rien, c'était dur à gérer", souligne Sébastien Bischoff. 

...mais une furieuse envie de recommencer

Aujourd'hui Still se concentre sur son championnat, ils sont dans le haut du classement, et ne comptent pas s'arrêter là : "On va se servir de toute l'expérience accumulée pendant la Coupe pour monter dans les divisions supérieures", explique Alexandre Maisonneuve, le capitaine. 

On va mettre les moyens pour aller le plus loin possible

Tout ça avec la caution "Coupe de France" : "Quand on a goûté à ce plaisir de la Coupe de France, on a très envie de recommencer, alors on va essayer de le provoquer à nouveau, le plus possible, on va mettre les moyens pour aller le plus loin possible", explique Denis Hildenbrand.