Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ASM Belfort, un dur retour à l'ordinaire

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'ASM Belfort vit un retour délicat au quotidien du championnat. Les footballeurs belfortains qui ont tant fait rêver leurs fans en coupe de France, se sont inclinés sans gloire ce samedi pour leur retrouvailles avec leurs 200 fidèles de Serzian. Un retour à l'ordinaire sans saveur !

Retour à une affluence ordinaire pour l'ASM Belfort avec environ 200 spectateurs dans les travées du stade Serzian pour le match contre Sainte Geneviève
Retour à une affluence ordinaire pour l'ASM Belfort avec environ 200 spectateurs dans les travées du stade Serzian pour le match contre Sainte Geneviève © Radio France - Hervé Blanchard

De l'ombre à la lumière. Pour les footballeurs de l'ASM Belfort, c'est tout l'inverse. L'équipe belfortaine retrouvait, ce samedi soir, son public du stade Serzian. Presque un mois après la fin de son incroyable épopée en coupe de France et ce quart de finale perdu devant 19 mille spectateurs à Bonal contre Rennes (3-0, le 11 février), l'ASM B rejouait cette fois en championnat de Nationale 2, contre les Franciliens de Sainte Geneviève les Bois. Un retour à l'ordinaire auquel a assisté environ 200 personnes. Dans l'anonymat absolu, Belfort, pourtant devant à la pause grâce à un magnifique coup-franc de Maxime Loichot, l'un des héros de la qualification contre Montpellier en 8ème de finale, a perdu ses nerfs en seconde période (avec 1 expulsé, le défenseur Lucas Cuenin, et 3 cartons jaunes dont un pour l'entraîneur Anthony Hacquard). Les joueurs de la Cité du Lion chutent finalement lourdement 3 à 1, et se retrouvent à 1 point des relégables. C'est ce qu'on appelle une très mauvaise soirée, et un retour sur terre assez brutal. 

Pas d'effet coupe de France dans les tribunes de Serzian

D'autant qu'il n'y a pas eu d'effet "coupe de France". Beaucoup s'était épris de l'équipe belfortaine avec son épopée. Il ne s'agissait que d'une aventure sans lendemain comme le regrette Daniel de Bavilliers, un fidèle de Serzian et des Rouge et Bleu "Je pense que les gens cherchent l'événement, donc l'événement c'était la coupe, très médiatisée, et puis là, on retrouve nos 200 fidèles, et ça c'est un petit peu décevant parce que je pense que l'on pourrait faire au moins 5 à 600 personnes. J'ai rencontré beaucoup de gens qui sont essentiellement venus pour la coupe, beaucoup ont dit "ah c'est mon nouveau club de coeur", et finalement ce ne sont que des paroles lâchées en pleine euphorie générale". 

Ecoutez le reportage de France Bleu Belfort-Montbéliard au stade Serzian

Jean-Jacques, le supporteur-chanteur en a perdu la voix

Daniel, pas outre mesure surpris par cette ferveur temporaire pour l'ASM Belfort, ne lâche pas son club de coeur "On est toujours là, nous les fidèles. On est un petit groupe, toujours les mêmes. C'est vrai que pour l'ambiance, il faut en faire plus que d'habitude (rires) !!". Comme Jiji12, Jean-Jacques surnommé aussi "l'Alsacien", porte-parole des supporteurs belfortains que l'on a très peu (voire pas du tout) entendu chanter ce samedi dans les travées de Serzian "Tout le monde disait, on va revenir, et on retombe dans nos travers d'avant la coupe avec très peu de monde en tribunes, c'est dommage, ce club mérite mieux" se désole le chanteur fou de Serzian.

Et pourtant il n'en manque pas de voix Jiji12 !!! 

Des joueurs, inconsciemment, encore un peu la tête "dans" la coupe

Du côté des joueurs, après le faste de Bonal, il est forcément dur de rejouer dans l'anonymat du championnat pour Maxime Loichot "Ca fait bizarre, c'est sûr, de rejouer devant si peu de monde, mais on est plus habitués à cette ambiance-là qu'à celle de Bonal. La coupe de France, peut-être qu'inconsciemment on y pense toujours, moi je dis on n'y pense plus, mais ça se trouve c'est toujours un petit peu dans nos têtes, mais bon, maintenant on n'a plus le choix, on est bientôt relégables, c'est un retour sur terre".

Il n'y avait que les fidèles de l'ASM Belfort pour leurs retrouvailles avec les joueurs à Serzian - Radio France
Il n'y avait que les fidèles de l'ASM Belfort pour leurs retrouvailles avec les joueurs à Serzian © Radio France - Hervé Blanchard

"On va garder notre trésor de guerre en banque" - Jean-Paul Simon, président de l'ASM Belfort sur les retombées financières de la coupe de France

Et le coup de gueule, il n'y a pas d'autre mot, de Jean-Paul Simon après le match devrait bien aider à faire redescendre toute l'équipe de son petit nuage. Le président de l'ASM Belfort, beaucoup plus détendu avant le match, avait fait le point avec France Bleu Belfort-Montbéliard sur les retombées financières de la coupe de France. 

Pour l'heure, c'est toujours en suspens selon le patron de l'ASM B "On n'a pas fini les comptes, on n'a encore rien touché de la Fédération Française de football (environ 300 mille euros de gain). De toutes façons, on n'a encore pas payé toutes les factures, on n'a pas reçu toutes celles des fournisseurs. Mais bon, c'est sûr que ça pérennise le club, ça nous donne une trésorerie pour voir le budget un peu à la hausse l'année prochaine (environ 700 mille euros cette saison), mais on sera raisonnable, on va garder notre trésor de guerre en banque, pour ne plus payer d'agios".

"Le foot, c'est très ponctuel" - Jean-Paul Simon

Et sur la popularité du club qui est retombée, Jean-Paul Simon ne se faisait pas d'illusions "Je ne suis pas surpris, c'est logique, et puis vous savez, la coupe, c'était il y a un mois, et dans 3 mois, si on est 15èmes, on aura oublié beaucoup de choses, le foot c'est comme ça, c'est très, très ponctuel" affirme le président de l'ASM Belfort, toujours positif pour l'avenir."Beaucoup de gens, par rapport à nous, par rapport à Sochaux, avait du mal avec leur passion, leur envie. Ils nous ont dit "Vous nous avez fait vibrer, donc on va revenir". Pour l'instant, ça ne se ressent pas vraiment, mais ils ne vont pas oublier. Il y aura des gens "lambda" mais aussi, des décideurs qui vont nous aider plus, je pense".

Ecoutez l'interview de Jean-Paul Simon, le président de l'ASM Belfort, au micro de France Bleu Belfort-Montbéliard

Prochain match de l'ASM Belfort à Saint-Maur le weekend prochain, et dans 2 semaines à Serzian contre Epinal, pour le duel des héros malheureux de la coupe de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu