Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

L'ASSE déplore "un manquement" de Stéphane Ruffier

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le torchon brûle entre l'ASSE et Stéphane Ruffier. Placardisé depuis le 23 février, le portier stéphanois aurait, selon l'Équipe, reçu une lettre lui signifiant sa mise à pied. Il lui est reproché d'avoir manqué un entrainement.

Stéphane Ruffier lors d'un entrainement à l'Étrat le 24 juin
Stéphane Ruffier lors d'un entrainement à l'Étrat le 24 juin © Maxppp - Philippe VACHER

L'AS Saint-Etienne "étudie les suites à donner après un refus de s'entraîner de son gardien Stéphane Ruffier" a appris ce mardi l'AFP auprès du club qui dénonce "un manquement" de la part du joueur.  Ruffier (33 ans) était convoqué vendredi dernier avec les joueurs non retenus pour jouer contre Nice (4-1), samedi au stade Geoffroy-Guichard, mais celui-ci "n'a pas voulu s'entraîner".  "Il s'agit donc d'un manquement et le club étudie les suites à donner au regard de la situation". 

Un retard dû selon l'entourage du joueur, relayé par le journal l'Équipe, à la pose d'un strap qui aurait pris plus longtemps que prévu. Le quotidien sportif explique également que Stéphane Ruffier aurait reçu ce lundi une lettre lui signifiant sa mise à pied à titre conservatoire. L'agent du joueur a confirmé à France Bleu qu'un rendez-vous avec la direction est bien programmé pour mercredi prochain.

Un pilier des Verts depuis près de 10 ans

L'épisode marque une nouvelle étape dans la dégradation des relations entre le joueur et son club.  Stéphane Ruffier, qui a disputé 383 matchs sous le maillot stéphanois depuis son arrivée à l'été 2011 en provenance de Monaco, est le gardien qui a le plus joué avec les Verts en 1ère division, devant le mythique Ivan Curkovic.  

Il n'avait pas non plus disputé le premier match amical de l'ASSE cet été contre Rumilly-Vallières (N3), gagné 4-1.  Déjà, Ruffier avait été écarté par le manager général Claude Puel pour la réception de Reims en Ligue 1, le 23 février, et remplacé par sa doublure habituelle, Jessy Moulin.  Dans la foulée, l'agent de Ruffier, Patrick Glanz, avait tenu des propos très durs à l'encontre de Puel, auxquels l'ASSE avait répondu en engageant une procédure judiciaire à l'encontre de Glanz pour ne pas avoir à lui verser sa dernière commission de 180.000 euros.  

Puel ne fera pas marche arrière sur le cas Ruffier

A la sortie du confinement, Claude Puel avait confirmé que Moulin serait bien le gardien numéro 1 des Verts cette saison et que Ruffier, qui perçoit 2,8 millions d'euros annuels, le plus gros salaire du club, serait le numéro 2.  Toutefois, face à Nice, Moulin et le jeune Stefan Bajic (18 ans) se sont partagé le temps de jeu dans les buts.  Depuis la reprise de l'entraînement, l'entraîneur des gardiens de l'ASSE, Fabrice Grange, proche de Ruffier, et le club se sont séparés "d'un commun accord", le 25 juin. Il a été remplacé par André Biancarelli.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess