Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L’AS Béziers dépose un recours auprès de la LFP pour jouer le maintien en Ligue 2

Quelques jours après leur relégation sportive en National (troisième division), les dirigeants de l’AS Béziers ont déposé un recours auprès de la Ligue de Football Professionnel. Ils contestent le résultat d’une rencontre jouée en début de la saison. En jeu, une place en barrages de Ligue 2.

Béziers a terminé 19ème de Ligue 2, à un point du 18ème, le Gazélec d'Ajaccio, qui peut encore rêver du maintien
Béziers a terminé 19ème de Ligue 2, à un point du 18ème, le Gazélec d'Ajaccio, qui peut encore rêver du maintien © Maxppp - Nicolas Créach

Béziers, France

On reverra peut-être les footballeurs de Béziers en Ligue 2 la saison prochaine. Officiellement relégué en troisième division malgré leur victiore face à Nancy (3-0) lors de la dernière journée de championnat, le club a déposé ce mardi un recours auprès de la Ligue de Football Professionnel. Les dirigeants biterrois contestent le résultat de la rencontre entre le Gazélec d’Ajaccio et le Paris FC (1-1), jouée pour le compte de la première journée de Ligue 2 en juillet 2018.

Un petit point qui fait toute la différence

Le club corse avait fait entrer sur le terrain un défenseur qui n'avait pas le droit de disputer cette rencontre, sous le coup d'une suspension infligée la saison précédente dans un autre club. La Ligue de Football Professionnel (LFP) avait alors donné victoire sur tapis vert au Paris FC qui avait empoché trois points.

Après plusieurs procédures en appel, le club parisien avait finalement décidé de laisser le point du match nul au Gazélec d'Ajaccio, qui plaide la bonne foi dans cette affaire. 37 journées plus tard, Béziers termine derrière le Gazélec au classement, avec juste un petit point de retard.

Aujourd'hui le président de l'AS Béziers, Gérard Rocquet, veut comprendre cet arrangement et contester ce fameux point. « Cette décision pourrait faire jurisprudence, s’alarme-t-il. On a jamais vu, que ce soit en district, en ligue, en fédé, partout, qu’une équipe qui a un joueur qui ne devait pas jouer garde le résultat de ce match. C’est incompréhensible ! Nous on se sent lésés parce qu’on pouvait faire les barrages,  premièrement. Et deuxièmement, parce que la descente implique que le budget du club est divisé par deux. Et donc il y a des emplois, des CDD, que je ne vais pas pouvoir renouveler ».

Si les Biterrois obtiennent gain de cause, ils pourraient participer mardi 28 mai au match de barrage contre Le Mans (3ème de National), pour espérer rester en Ligue 2. En attendant la décision de la LFP, les joueurs reprennent l'entraînement mercredi 22 mai, en prévision de ce match de barrage. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu