Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L’entraîneur du RCGC Yann Dulac annonce qu'il démissionne

mardi 8 janvier 2019 à 18:40 Par Benjamin Billot et Fabien Arnet, France Bleu Creuse

Ça chauffe au club de rugby de Guéret. Yann Dulac a été mis à pied pendant 15 jours pour des "actes frauduleux", avant un licenciement. Il préfère claquer la porte.

Ballon de rugby (image d'illustration)
Ballon de rugby (image d'illustration) © Maxppp - Thierry Larret

Guéret, France

Ce mardi après-midi, Yann Dulac a été convoqué par le comité directeur du RCGC, dont le Président Jean-Claude Tanty. Le comité lui a annoncé qu'il était mis à pied pour une durée de 15 jours, avant le licenciement.

Yann Dulac raconte que les dirigeants du club lui reprochent plusieurs faits, notamment d'avoir utilisé le compte du club dans une grande surface de Guéret pour ses besoins personnels. Le coach assure avoir utilisé le compte du club pour un montant global de 60 euros, par nécessité, par besoin d'argent. Pour l'heure, les dirigeants du club ne confirment pas.

L'entraîneur n'accepte pas sa mise à pied

Deuxième grief qui serait reproché à Yann Dulac : l'entraîneur a pris la télévision qui se trouvait au siège du club pour ses besoins personnels, mais "après avoir averti plusieurs personnes". Il reconnait les faits, mais n'accepte pas sa mise à pied et il annonce à France Bleu Creuse qu'il préfère démissionner.

Pour l'heure, les dirigeants du club ne dévoilent pas les raisons précises de leur décision, mais le président Jean-Claude Tanty assure que Yann Dulac est allé trop loin : "Ca faisait un moment que ça durait, depuis le 1er décembre ça a débordé, ça a été trop loin. j'ai toutes les preuves".

Une figure emblématique du club

Yann Dulac est une figure du RCGC, il est vert et noir depuis 20 ans, en tant que joueur puis entraîneur depuis deux saisons. Une chose est sure, il ne sera pas sur le banc pour la reprise du championnat de Fédérale 3, dimanche sur le terrain de Nontron en Dordogne. C'est son adjoint Vincent Wintrebert qui assure l'intérim avant la nomination d'un nouveau coach.

Retrouvez le témoignage de Yann Dulac en intégralité :

Le témoignage de Yann Dulac