Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket : les Guerrières de Villeneuve-d'Ascq face aux Turques d'Hatay pour les quarts de finale de l'Eurocup

jeudi 1 mars 2018 à 7:02 Par Damien Triomphe, France Bleu Nord

Les Guerrières de l'ESBVA-LM affrontent ce jeudi soir le club turc d’Antakya Hatay pour le quart de finale de l'Eurocup. Elles tentent de se relancer dans la course européenne, après une sixième place décevante en phase de poule de l'Euroleague.

Les Guerrières s'entraînent au Palacium, où elles reçoivent ce jeudi soir les basketteuses turques d'Antakya Hatay.
Les Guerrières s'entraînent au Palacium, où elles reçoivent ce jeudi soir les basketteuses turques d'Antakya Hatay. © Radio France - Méghan Cretel

Villeneuve-d'Ascq, France

L'ESBVA-LM reçoit le club turc d'Antakya Hatay ce jeudi soir à 20 heures au Palacium à Villeneuve-d'Ascq. Elles jouent leur quart de finale de l'Eurocup, après leur dernière saison en Euroleague, mais avec une sixième place décevante.

Le match face aux basketteuses turques ne s'annonce pas simple. "Le club d'Antakya Hatay est un favori pour gagner l'Eurocup, et est deuxième du championnat turc" explique Frédéric Dussart, le coach des Guerrières, "ça va être compliqué".  D'autant plus que l'effectif de l'ESBVA connaît des perturbations avec l'absence de Johannah Leedham suite à sa blessure, et le retour progressif de Virginie Brémont sur le parquet. Le travail est donc focalisé sur la réorganisation des postes au sein de l'équipe. 

Mais la capitaine Jo Gomis reste confiante. "Il va falloir accuser le coup mais on a une équipe qui a aussi réussi à répondre présente quand il y a eu des blessées auparavant." Avant d'ajouter : "Il faut entamer la compétition sereines et puis avoir envie d'atteindre un objectif sans se mettre la pression, ou une pression supplémentaire."

Le match retour se jouera le 8 mars, en Turquie.