Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L’eTG découvre le stade de France

Par

J moins 1 avant la finale de la coupe de France entre Évian Thonon Gaillard et Bordeaux. Mercredi, les haut-savoyards ont foulé la pelouse du stade de France pour un premier et unique entrainement avant la finale.

etg finale entrainement
etg finale entrainement © Radio France - Nicolas Peronnet

L’entraineur des roses voulait "amener le plus rapidement possible les garçons au stade de France, et faire les photos". Voilà, c’est fait ! Malgré vingt-cinq minutes de retard (personne n’est venu ouvrir le portail du stade au bus de l’eTG, ce qui a fortement agacé le président du club) les joueurs de Pascal Dupraz ont pu se familiariser avec l’enceinte mythique dans laquelle la France a été sacrée championne du monde en 1998. Durant un peu plus d’une heure, ils se sont entrainés dans un stade de France totalement vide. Une prise de contact synonyme de grande première pour la quasi-totalité du groupe. "C’est un stade mythique", a avoué la capitaine de l’eTG, Olivier Sorlin. "Il n’y a pas beaucoup de joueurs de chez nous qui ont joué une finale, c’est toujours un peu spécial".

Publicité
Logo France Bleu

Pascal Dupraz: "Les supporters font des sacrifices pour monter à Paris un vendredi".

Vendredi, le stade de France, qui peut accueillir plus de 80 000 personnes, ne devrait pas être plein. Entre 50 et 60 mille spectateurs sont attendus pour cette finale de la coupe de France. La plus petite affluence pour un tel évènement depuis 10 ans. Mais c’est aussi la première fois qu’une finale se joue un vendredi ! Hier, Pascal Dupraz a d’ailleurs tenu à remercier tous les fans haut-savoyards qui font des "sacrifices pour monter à Paris un vendredi".

loading
loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu