Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'ex-aiglon Jean-Michaël Seri porte plainte contre l'OGC Nice

-
Par , France Bleu Azur

L'ancien milieu de terrain du Gym Jean-Michaël Seri porte plainte contre l'OGC Nice pour "escroquerie". Il accuse son ancien club d'avoir sous-estimé le prix de son transfert vers Fulham à l'été 2018 pour faire baisser le montant de sa prime. Une action en justice "grossière" réagit l'OGC Nice.

Le milieu de terrain Jean-Michaël Seri sous le maillot de l'OGC Nice
Le milieu de terrain Jean-Michaël Seri sous le maillot de l'OGC Nice - Maxppp

Nice, France

Aujourd'hui prêté à Galatasaray en Turquie, par son club de Fulham, le milieu de terrain Jean-Michaël Seri n'a pas oublié son passage à l'OGC Nice. Et s'il n'a laissé que des bons souvenirs sur le terrain, il garde en travers de la gorge la fin de l'aventure et son départ vers l'Angleterre à l'été 2018. Il vient en effet de porter plainte auprès du procureur de la République de Nice contre le Gym, qu'il accuse d'"escroquerie".

Préjudice estimé à au moins 700 000 euros pour Séri

Selon les conseillers du joueur, qui publient un communiqué ce lundi, l'OGC Nice aurait "grossièrement sous-évalué" le transfert de Seri vers Fulham pour faire baisser la prime pour le joueur. A l'époque, le milieu de terrain est transféré en même temps que le défenseur Maxime Le Marchand et les deux joueurs sont évalués à 12 millions d'euros chacun

Les avocats de Jean-Michaël Seri estiment que leur client valait bien plus que le défenseur en s'appuyant sur les salaires des deux joueurs, "trois fois plus élevé" pour Seri que celui du défenseur au sein du club anglais. La valeur marchande de Seri est également évaluée à 24,6 millions d'euros par l'observatoire du football du Centre international d'étude du sport (CIES), cité par le communiqué, alors que Maxime Le Marchand est valorisé par ce même observatoire à 6 millions d'euros. Jean-Michaël Seri et ses conseillers estiment le préjudice à "au moins 700 000 euros".

"Le deal s'est fait de manière très simple avec Fulham" Fournier

"Tout cela est tellement grossier" réagit ce lundi auprès de l'AFP le directeur du football à l'OGC Nice Julien Fournier. Il était directeur général du club à l'époque des faits alors que la plainte déposée vise le club et certains dirigeants. La commission juridique de la LFP (Ligue de Football Professionnelle) et la commission d'appel de la FFF (Fédération française de football) avaient classé le dossier sans suite. "Le deal s'est fait de manière très simple avec Fulham", rajoute Julien Fournier qui assure que Séri et ses conseils ont peut-être surévalué la valeur sur le marché des transferts du joueur".

Jean-Pierre Rivère invité dans 100% Aiglons pour réagir

Invité ce lundi soir dans l'émission 100% Aiglons sur France Bleu Azur, le président Jean-Pierre Rivère pourra réagir en direct à cet épisode judiciaire qui vient entacher l'atmosphère très positive autour du club depuis la prise de pouvoir d'Ineos il y a deux semaines. 

Choix de la station

France Bleu