Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'hommage de Rudi Garcia (OM ) à Raymond Kopa

vendredi 3 mars 2017 à 16:47 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Raymond Kopa est décédé ce vendredi, à 85 ans. L'ancien Rémois a été le premier joueur de football français à remporter le Ballon d'Or en 1958. Rudi Garcia, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, a tenu à lui rendre hommage.

Raymond Kopa sous les couleurs du Real Madrid
Raymond Kopa sous les couleurs du Real Madrid © Maxppp -

Marseille, France

Ils ne sont pas croisés sur les terrains, question de génération. Mais Rudi Garcia, comme l'ensemble du football français, a rendu hommage ce vendredi à Raymond Kopa. Meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, et sacré Ballon d'or cette même année, il est considéré l' un des meilleurs joueurs français de l'histoire du football.

"C'est surtout à travers mon père (José) que j'ai des souvenirs de Raymond Kopa. Mon père a joué à Sedan, lui à Reims. On perd un grand monsieur du football français, c'est une des légendes, c'est un mythe qui s'en va. Chapeau à tout ce qu'il a fait, le football lui doit beaucoup" Rudi Garcia

Raymond Kopa, surnommé Napoléon, restera le premier joueur français à avoir brillé à l'étranger, bien avant Zinedine Zidane et Michel Platini. C'est en Espagne, au Real Madrid, qu'il évolue avoir avoir quitté le Stade de Reims. Il est ainsi le premier Français à remporter la coupe d'Europe des clubs champions (1957) et le seul à la conserver deux années de rang (1958, 1959).

" Quand on voit des joueurs, des anciens joueurs de ce calibre-là, on a des yeux des d'enfants, c'est automatique." Rudi Garcia