Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L’homme d’affaires Jacques Pauly déterminé à racheter l’ASSE, le club réagit

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'homme d'affaires Jacques Pauly est de retour à Saint-Etienne. Celui qui voulait racheter l'ASSE en 2009 puis en 2018. Nouvelle conférence de presse ce mercredi après-midi, au côté de l'ancien joueur et entraîneur des Verts Laurent Roussey.

Philippe Miozzo et l'homme d'affaire Jacques Pauly souhaite racheter l'ASSE.
Philippe Miozzo et l'homme d'affaire Jacques Pauly souhaite racheter l'ASSE. © Radio France - Victor Vasseur

Jacques Pauly n'abdique pas. Acheter l’ASSE, l’homme d’affaire de 77 ans y croit toujours. Il revient à la charge après plusieurs échecs. D’abord en 2009, il avait tenté de reprendre 40% des parts du club stéphanois, pour devenir majoritaire face au duo Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. 

Jacques Pauly assure avoir déjà versé 400 millions d'euros, mais l'argent s'est volatilisé affirme-t-il. Il avait porté plainte devant le tribunal de grande instance de Saint-Étienne contre le Crédit Agricole Loire Haute-Loire. Il les accuse de "détournement". La justice l'a débouté à trois reprises. "Je suis motivé pour récupérer mes millions" clame l'homme d'affaire. Il poursuit : "On ne va pas racheter le club puisque l'on a déjà payé"

"Tout ce qui est dit est prouvable" promet d'entrée l'homme d'affaire du Gers. Mais les propos sont confus. Il est difficile de donner du crédit à toutes ses paroles. L'impression parfois d'assister à un grand cours d'économie mondiale, sans qu'il soit question des Verts. 

L'homme d'affaire Jacques Pauly, déterminé à racheter l'ASSE.
L'homme d'affaire Jacques Pauly, déterminé à racheter l'ASSE. © Radio France - Victor Vasseur

"Le Cirque Pinder est à l'intérieur du club"

"Il est grand temps que des gens sérieux reprennent l’ASSE" ajoute de son côté Philippe Miozzo, le directeur général de X3 France. "Certains avaient dit il y a deux ans que nous étions le Cirque Pinder. Le Cirque Pinder est aujourd'hui à l'intérieur du club.". Né à Saint-Etienne, un masque du club stéphanois sur le visage, Philippe Miozzo est déterminé : "On aura les moyens. Qui peut reprendre le club aujourd’hui ? Un déficit de 35 millions d’euros est évoqué. Nous on connaît tout, et on veut ce club."

Au côté de Jacques Pauly et Philippe Miozzo, l'ancienne star des Verts Laurent Roussey est toujours là. Cet ami de longue date de l'homme d'affaire espère prendre les rênes du club. Son projet : "S'appuyer sur la formation, avec des jeunes encadrés par des internationaux, pour redevenir un grand d’Europe. Retrouver cette lumière" que l’ancien joueur a connu dans les années 70 avec le club.

Laruent Roussey, l'ancien joueur et entraîneur de l'ASSE.
Laruent Roussey, l'ancien joueur et entraîneur de l'ASSE. © Radio France - Victor Vasseur

Le club stéphanois réagit

Quelques heures après cette conférence de presse, le club réagit via Twitter et "déplore des tentatives de déstabilisation qui se succèdent au moment précis où le club est confronté à des enjeux économiques et sportifs majeurs". Il dénonce "l'illusion d'un projet de reprise pharaonique."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess