Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Football DOSSIER : La saison 2018-2019 de l'ASNL

L'AS Nancy Lorraine devant la DNCG ce lundi

lundi 9 juillet 2018 à 6:02 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

L'AS Nancy Lorraine sera entendu aujourd'hui par la DNCG, la direction nationale du contrôle de gestion pour valider le budget du club mais pas la cession puisqu'elle n'est pas encore à l'ordre du jour.

L'ASNL passe devant la DNCG ce lundi
L'ASNL passe devant la DNCG ce lundi © Maxppp - Maxppp

Il n'est pas toujours facile de comprendre la situation de l'ASNL aujourd'hui mais la cession est toujours d'actualité, les deux parties ont en effet à nouveaux réaffirmé leur volonté d'aboutir et c'est juste une question de délais selon Jacques Rousselot, qui reste pour le moment aux commandes du club. 

Aujourd'hui, c'est donc lui qui va défendre le budget de l'ASNL cette saison, un budget qui restera quasiment le même que celui de l'an passé, c'est à dire environ 17 millions d'euros auxquels il faudra ajouter la vente d'un joueur ou deux encore sous contrat avec le club.

Gérer les affaires courantes

Que va dire la DNCG ?  Acceptera t-elle de laisser l'ASNL évoluer en ligue 2 et accepter l'idée qu'il y aura un changement de propriétaire dans les semaines à venir ?

Ce sera sans doute le cas dans la mesure où Jacques Rousselot, même s'il reste le patron pour le moment, est toujours accompagné de Jean Michel Roussier, le représentant du repreneur et futur président du club. Les deux hommes travaillent en étroite collaboration sur les affaires courantes, et notamment les recrutements pour former un groupe solide et prêt à en découdre avec les cadors de la ligue 2, sans casser la tire-lire, on n'est jamais trop sûr.