Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : ASNL : la saison 2019-2020

L'AS Nancy Lorraine, rétrogradée en National par la DNCG, fait appel

Très mauvaise surprise ce mercredi soir pour l'ASNL : le club au chardon, maintenu en Ligue 2 en toute fin de saison, est rétrogradé administrativement par la DNCG. L'AS Nancy Lorraine a six jours pour faire appel.

Illustration
Illustration © Maxppp - Thierry Larret

Nancy, France

La nouvelle a pris beaucoup de monde par surprise : l'AS Nancy Lorraine n'a pas passé le cap de la DNCG, le gendarme financier du football français. Au regard de sa situation financière, l'ASNL est rétrogradée en National, la division inférieure, alors qu'elle avait terminé la saison en 14e position, après s'être maintenue sur le fil en Ligue 2. La décision a été annoncée ce mercredi soir par la Ligue de football professionnelle.

Dans un communiqué dans la soirée, la direction de l'AS Nancy Lorraine évoque un "choc pour l'ensemble de l'institution et de ses membres" et dit vouloir "démontrer sa solidité morale et financière" en faisant appel de ce jugement. 

Rendez-vous le 1er juillet

Le dossier devrait être instruit le 1er juillet prochain soit moins d'un mois avant le coup d'envoi de la saison de Ligue 2. Pas une situation idyllique pour attirer joueurs, sponsors et abonnés. Au club de trouver des solutions financières et de gommer les incertitudes qui ont conduit la DNCG à prendre cette décision. Aujourd'hui, l'ASNL court toujours après l'argent que lui doit le FC Séville (environ quatre millions d'euros) après la revente au FC Barcelone de Clément Lenglet et a prévu dans son dossier des recettes en termes de transfert qui n'ont pas encore été réalisés puisque le mercato vient à peine de s'ouvrir. Sans transferts, l'actionnaire Jacques Rousselot pourrait encore être appelé au secours avec son carnet de chèques. Le président Jean-Michel Roussier et ses collaborateurs ont donc un peu plus de deux semaines pour trouver une sortie de crise.

La DNCG avait demandé des précisions

Le dossier de l'AS Nancy Lorraine avait été examiné le 4 juin et la DNCG avait donné quelques jours de plus au club pour présenter des éléments complémentaires. Mais il était question à ce moment là d'un éventuel encadrement de la masse salariale ou de limitation dans le recrutement de joueurs, pas de rétrogradation administrative.