Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OGC Nice en plein doute après son élimination au Mans

-
Par , France Bleu Azur

Incapables de battre le 18e de Ligue 2, l'OGC Nice a enchaîné mercredi soir un quatrième revers de suite et sort par la toute petite porte de la dernière édition de la Coupe de la Ligue. Dante assure que le groupe est derrière Patrick Vieira qui, lui, pointe des défaillances individuelles.

Ganago, Maolida et Burner incrédules sur la pelouse du Mans après l'élimination face au 18e de Ligue 2
Ganago, Maolida et Burner incrédules sur la pelouse du Mans après l'élimination face au 18e de Ligue 2 - Maxppp

Nice, France

Le Gym va mal. Très mal. Et ça s'est vu mercredi soir avec cette défaite méritée (c'est peut-être ça le plus inquiétant) sur la pelouse du Mans, promu en Ligue 2, qui galère dans son championnat (trois victoires en 12 matchs) et qui n'a eu aucun mal à éliminer nos Aiglons.

"Je suis agacé, déçu, énervé, c'est une performance inacceptable," réagit après la rencontre l'entraîneur Patrick Vieira, qui avait aligné un onze qui ressemble pourtant à l'équipe type du moment, avec les retours de plusieurs titulaires, absents à Strasbourg. Cyprien, Hérelle et Lees-Melou ont réintégré une équipe qu'a envoyé par le fond le pauvre Yanis Clementia, gardien remplaçant de Walter Benitez, qui avait réalisé un intérim convaincant en début de saison.

Dès la première minute, il laisse filer sous ses gants la frappe de Créhin et plonge dans le doute ses coéquipiers. La suite fut un calvaire pour tous les Aiglons, incapables d'élever leur niveau pour renverser ce scénario fou. Le score s'est figé à 3-2 à la 20e minute et derrière, c'est Le Mans qui a eu les meilleures occasions en seconde période.

Dante tente de remobiliser, Vieira prévient ses jeunes

Quatrième défaite d'affilée, sixième match sans victoire, le Gym ne s'en sort pas. "C'est à nous de se regarder dans le miroir et de savoir ce qu'il faut faire de plus. Il faut avoir beaucoup d'humilité. On est tous très déçu, on n'est pas content du tout et on doit faire plus dans tous les domaines," analyse capitaine Dante. Patrick Vieira, lui, pointe des défaillances individuelles. "Il y a certains joueurs qui doivent prendre conscience que leur rendement est insuffisant. A force d'avoir des opportunités, il y a un jour ils ne vont plus en avoir.

"On est une famille, on veut rester tous ensemble"Du côté des supporters, les commentaires sont acerbes depuis le coup de sifflet final. La colère monte. Le jeu et l'état d'esprit de l'équipe sont visés, alors que ce sont les deux priorités de Patrick Vieira. Alors l'entraîneur peut-il être menacé ? Non assure Dante, qui assure que le groupe est derrière son entraîneur. "C'est là qu'on voit qu'on est une famille, on veut rester tous ensemble, que personne ne parte. Mais pour ça il va falloir qu'on travaille, qu'on écoute les critiques, les accepter et se parler comme des hommes. On doit surtout penser à honorer encore plus notre maillot".

Le Gym dit donc adieu, définitivement, à la Coupe de la Ligue, puisque c'était la dernière édition. Il va maintenant y avoir une immense pression sur les Aiglons dimanche en Ligue 1, face à Reims à l'Allianz Riviera où les supporters vont attendre au tournant la bande à Vieira.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu