Football

VIDÉO - L'ogre parisien rend visite au DFCO ce samedi au Parc des Sports Gaston-Gérard pour la 9e journée de Ligue 1

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne jeudi 12 octobre 2017 à 17:40

Les joueurs du DFCO à l'entraînement ce jeudi matin aux Poussots
Les joueurs du DFCO à l'entraînement ce jeudi matin aux Poussots © Radio France - Thomas Nougaillon

Quand la meilleure attaque du championnat, rencontre la moins bonne défense. DFCO / PSG, c'est ce samedi à 17h à Gaston-Gérard, un match comptant pour la 9e journée de Ligue 1.

Le PSG et ses stars mondiales: Neymar, Cavani, Verratti, Dani Alves voire M'Bappé. Il y a un monde d'écart entre le Paris-Saint-Germain et le DFCO. Si les Parisiens -l'une des meilleures, sinon la meilleure équipe Europénne du moment- sont leaders du championnat avec 7 victoires et 1 nul. Les Dijonnais eux, 17es, avec une seule victoire, 3 nuls et 4 défaites, vont vraisemblablement devoir lutter jusqu'à la 38e journée pour tenter d'assurer leur maintien dans l'élite du foot français.

Les Rouges rassemblés face au coach Olivier Dall'Oglio, Stéphane Jobard son adjoint et Benjamin Guy le préparateur physique du DFCO - Radio France
Les Rouges rassemblés face au coach Olivier Dall'Oglio, Stéphane Jobard son adjoint et Benjamin Guy le préparateur physique du DFCO © Radio France - Thomas Nougaillon

"Jouer avec une peur positive"

Au sujet des craintes éventuelles des joueurs Dijonnais d'affronter le PSG, l'entraîneur Olivier Dall'Oglio disait ce jeudi matin lors de la conférence de presse d'avant-match : "il doit y avoir une peur, mais une peur positive, si on est pas au top ça peut être compliqué et le match peut être très très long". Le technicien est allé un peu plus loin dans son explication : "quand je dis une peur, ce n'est pas non plus une tremblote, mais d'avoir une petite crainte sur un match comme ça, cela peut amener un peu de ciment à l'équipe et lui permettre de se solidifier".

Olivier Dall'Oglio

Pas de pression particulière pour les Dijonnais d'Olivier Dall'Oglio avant le match face au PSG ce samedi 14 octobre 2017 - Radio France
Pas de pression particulière pour les Dijonnais d'Olivier Dall'Oglio avant le match face au PSG ce samedi 14 octobre 2017 © Radio France - Thomas Nougaillon

Le PSG, un rouleau compresseur

Sur un plan purement sportif, le Paris-Saint-Germain version 2017-2018 est selon Olivier Dall'Oglio "un rouleau compresseur, une très belle équipe". Un match excitant à jouer selon lui : "j'aime bien me frotter à ce genre de match, ça me plaît bien (...) même si on sait que ce sera très difficile (...) mais en même temps, ils peuvent aussi être accroché, il faut y croire, rien n'est impossible".

Fouad Chafik lors de la conférence de presse d'avant-match ce jeudi 12 octobre 2017 - Radio France
Fouad Chafik lors de la conférence de presse d'avant-match ce jeudi 12 octobre 2017 © Radio France - Thomas Nougaillon

"J'ai tout à gagner sur ce match" nous dit Fouad Chafik

Le défenseur latéral Fouad Chafik saît qu'il va devoir être concentré d'un bout à l'autre de la partie. Ce samedi: il aura face à lui Neymar ou M'Bappé, les deux joueurs pouvant permuter en cours de partie. "J'ai tout à gagner sur ce match si Neymar arrive à me passer on va dire que c'est normal puisqu'il a fait mal à tous les meilleurs défenseurs du monde, après si j'arrive à le bloquer on parlera un peu plus de moi et on dira que j'ai réussi à bloquer Neymar !"

Fouad Chafik: Neymar, M'Bappé? Même pas peur.

Jouera, jouera pas...

Côté effectif le DFCO doit toujours se passer des services de son attaquant Julio Tavares, le Cap Verdien est blessé, il reprendra l'entraînement avec le groupe lundi ou mardi prochain. Quant au défenseur cenrtral Cédric Yambéré, lui, est suspendu. Pour les Parisiens : Thiago Silva, touché à une cuisse face à la Bolivie ne devrait pas être du déplacement à Dijon. Même chose pour Layvin Kurzawa, touché à un genou et Thomas Meunier qui a pris un coup sur la cheville avec la Belgique. Au rayon bonnes nouvelles: les deux milieux Thiago Motta et Marco Verratti devraient être bons pour le service. Tout comme l'Argentin Javier Pastore.

Trois matchs en huit jours pour le PSG

Et voilà qui pourrait avoir son importance: pour le PSG le match à Dijon est le premier d'une série de trois rencontres très importantes en 8 jours. Puisque mercredi prochain 18 octobre 2017 ils reçoivent Anderlecht pour la phase de groupe de la Ligue des Champions avant le Clasico à Marseille dimanche 22 octobre 2017.