Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OM à Francfort pour l'honneur et "pour voir ce qu'on a dans le ventre" selon Rudi Garcia

jeudi 29 novembre 2018 à 12:07 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

L’Olympique de Marseille, déjà éliminé de l’Europa League, joue en Allemagne ce jeudi soir, sur le terrain de l'Eintracht Francfort. C’est la cinquième et avant-dernière rencontre de la phase de groupes.

Rudi Garcia et Caleta-Car avant Francfort / OM
Rudi Garcia et Caleta-Car avant Francfort / OM © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Un match "pour du beurre", ou presque. Sportivement la question est réglée, déjà, pour l'Olympique de Marseille : quoi qu'il arrive désormais, les hommes de Rudi Garcia sont éliminés dès la phase de groupes d'Europa League, alors qu'ils étaient finalistes la saison passée. Ce jeudi (21h), l'OM joue quand même à Francfort, leader du groupe H (quatre victoires en quatre matches). Les Allemands, eux, espèrent assurer la première place, et vont jouer dans un stade à guichet fermé.

La Commerzbank-Arena (50.000 places) affiche complet pour ce rendez-vous. Si pas moins de 500 supporters marseillais font le déplacement malgré l'élimination, ils vont trouver en face une ambiance impressionnante, dans le stade qui a accueilli le quart de finale entre la France et le Brésil lors de la Coupe du Monde 2006 (victoire des Bleus 1-0).

Au match aller au stade Vélodrome, l'Eintracht Francfort s'est imposé 2-1 dans les derniers instants. L'OM a pourtant mené 1-0 (but d'Ocampos). Mais en toute fin de match, les Allemands ont profité d'une relance hasardeuse de N. Radonjic, et le Serbe Luka Jovic a trompé Pelé (2-1). 

"C'est dicté par le classement, on est éliminé. Mais ne pensez pas qu'on vient sans intentions.  On vaut bien mieux que le nombre de points qu'on a depuis le début de cette compétition européenne. On se doit une revanche déjà par rapport au match aller." Rudi Garcia

Pour ces retrouvailles, Rudi Garcia laisse une grande partie de ses cadres au repos.

L'entraîneur marseillais devrait d'abord en profiter pour relancer des joueurs souvent décevants jusqu'ici : les recrues Caleta-Car et Radonjic, mais aussi Jordan Amavi "porté disparu" dans son couloir gauche. À eux de saisir leur chance, de marquer des points et de s'offrir un avenir dans l'effectif marseillais.

"On aura une équipe compétitive. C'est à eux de montrer qu'ils peuvent pousser la porte et devenir titulaires dans les prochains matches. C'est un bon test, et c'est important pour eux d'avoir du temps de jeu.  On va voir ce qu'on a dans le ventre." Rudi Garcia

Des jeunes du centre de formation vont aussi en profiter pour intégrer le groupe, humer l'ambiance du vestiaire professionnel et, pourquoi pas, espérer grappiller un peu de temps de jeu : Alexandre Phliponeau par exemple, formé à Saint-Julien dans le 12e arrondissement, ou  Florian Chabrolle, 20 ans, qui a signé juste avant l’été son premier contrat professionnel.

"L'an dernier, cette Ligue Europa notamment en poules, ça m'a servi de laboratoire. Ça a permis de voir l'éclosion de Bouba Kamara, le replacement de Bouna Sarr. Et cette saison ce sera la même chose sur les deux derniers matches." Rudi Garcia

Francfort, en tout cas, promet une rude bataille aux revanchards et aux minots marseillais. L'équipe d'Adi Hütter est troisième de Bundesliga, et possède en ses rangs deux des meilleurs buteurs du championnat allemand : le Français Sébastien Haller et le Serbe Luka Jovic, neuf réalisations chacun. Les Allemands ont remporté leurs quatre matches dans cette phase de groupe, et n'ont plus qu'un objectif : assurer définitivement cette place de leader devant la Lazio.

Dans l'autre rencontre du groupe H, l'Ap. Limassol reçoit la Lazio Rome.