Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OM de Rudi Garcia miraculé après son match nul arraché à Konya en Turquie

jeudi 23 novembre 2017 à 23:40 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

L'OM reste maître de son destin pour se qualifier en 16e de finale d'Europa League, après son nul 1-1 à Konya. Mais Marseille ne peut désormais plus finir à la première place du groupe : elle est promise aux autrichiens de Salzbourg.

A Konya, l'OM est passé à 2 doigts de la catastrophe
A Konya, l'OM est passé à 2 doigts de la catastrophe © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

L'OM aurait pu décrocher sa qualification pour les 16e de finale d'Europa League dès ce jeudi, à condition de s'imposer à Konya. Finalement, Marseille évite le pire en Turquie grâce à une égalisation à la toute dernière seconde... grâce à un but contre son camp !

"«Les miracles n'arrivent pas par hasard. Comme lors du dernier match, l'équipe y a cru jusqu'au bout, malgré l'infériorité numérique (...) On est passé en quelques secondes d'une situation difficile à avoir de nouveau notre destin entre les mains" Rudi Garcia

Salzbourg certain de finir 1er du groupe

Marseille a joué les 10 dernières minutes à 10, après l'expulsion de Jordan Amavi, coupable de la faute sur le pénalty (1-0) de l'ouverture du score pour les turcs.

"A dix minutes de la fin, quand tu es mené, tu ne peux pas calculer. On a tout donné pour égaliser." Valère Germain, attaquant OM

Heureusement, dans les arrêts de jeu... un miracle : Long ballon d'Adil Rami à destination de Clinton Njie ; le camerounais déborde et centre... et c'est le défenseur de Konya Wilfried Moke qui .. marque contre son camp

"Je n'arrive pas à y croire. Sur le but, il y a une mésentente avec le gardien. Il (C. Njie) centre, le ballon tape le tibia et.. rentre (..) se prendre un but comme ça, ce n'est pas normal" W. Moke, défenseur de Konyaspor

Ce résultat miraculeux permet aux hommes de Rudi Garcia de rester 2e de leur groupe ; une 2e place que les turcs pensaient bien avoir récupérée après avoir ouvert le score sur penalty

En revanche, l'OM ne peut plus finir premier du groupe mais doit maintenant assurer sa 2e place synonyme de qualification. Et ce sera justement face aux leaders de la poule, les Autrichiens de Salzbourg, dans deux semaines au stade Vélodrome. Dans le même temps Konya se déplacera à Guimaraes, au Portugal

"On est de nouveau en vie. On est sûr de ne pas être premier, mais on veut se qualifier. Donc il nous faudra ou battre Salzbourg... ou battre Salzbourg. Parce que même si un match nul nous suffit, on n'en veut pas du match nul. Il va falloir finir avec un peu plus de panache cette Ligue Europa" Rudi Garcia