Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OM domine enfin Lyon (2-1) et se retrouve deuxième de Ligue 1

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse, France Bleu

Un doublé de Dimitri Payet en première période puis une belle solidarité en infériorité numérique en seconde permettent aux Marseillais de dominer l'OL. Le Vélodrome, bondé, a vibré dimanche comme rarement lors de la 13e journée de L1, et l'OM décroche un succès qui permet de lancer sa saison.

La joie des marseillais qui dominent enfin Lyon (2-1)
La joie des marseillais qui dominent enfin Lyon (2-1) © Maxppp - David Rossi

Marseille, France

Ca sentait l'ambiance des grands soirs... Ce rendez-vous restera marqué dans la (très) riche histoire de l'OM. Des supporters (entre 7.000 et 10.000) en feu déjà trois heures avant la rencontre, rejoignant le stade Vélodrome à pied depuis le rond-point du David, à deux kilomètres, un tifo unique, magnifique et gigantesque, à la sortie des joueurs, et un succès, enfin, de l'OM sur l'OL (2-1) après un Olympico encore plein de surprises. Le tout un soir de record d'affluence de l'Orange Vélodrome avec 65.421 spectateurs.

"On avait une envie incroyable de gagner le match." (André Villas-Boas)

L'OM retrouve des couleurs cette saison et ses supporters de l'espoir, notamment en raison de l'état d’esprit affiché de nouveau par la bande à Mandanda. 

Un Payet énorme !

48 heures après avoir allumé son ancien entraîneur Rudi Garcia, désormais technicien de l'OL, Dimitri Payet était attendu par les supporters de l'OM lui demandant de "parler surtout sur le terrain". Double buteur (sur pénalty à la 19e et d'une frappe croisée du droit à la 39e), le Réunionnais a porté l'équipe olympienne. "J'avais dit dans la semaine qu'il fallait être plus efficace dans ces matches-là, on l'a été", souligne après-coup Dimitri Payet.

L'OM bascule à la pause avec deux buts d'avance. Mais les Olympicos ne sont jamais des matches comme les autres. L'OM roupille un peu, Lyon réduit la marque par Dembélé (60e) avant que le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez ne soit logiquement expulsé (64e). Il reste 30 minutes et ça sent le gâchis. Mais en infériorité numérique, les olympiens font preuve d'un remarquable état d'esprit, poussés par un Vélodrome incandescent.

Car de Lyon caillassé

L'OL qui râle par l'intermédiaire de Jean-Michel Aulas après que le car de Lyon a été caillassé sur le trajet le menant au stade, ayant cassé plusieurs vitres. Le président lyonnais s'en est aussi beaucoup pris, sur Canal +, aux décisions arbitrales, très mauvaises selon lui.

Pour Dimitri Payet, l'OM a sorti "son match référence"

"Tout était réuni pour un grand match. On se devait de le faire." (Steve Mandanda)

"C'est une belle soirée car cela a débuté fort avec nos supporters, dans les rues, l'avant-match à l'échauffement, avec le tifo, tout était réuni pour un grand match, analyse Steve Mandanda. On se devait de le faire, poursuit le gardien de l'OM. On a fait une très bonne première mi-temps. Une deuxième mi-temps dans laquelle on se met en difficulté un peu seul car on avait une totale maîtrise de ce match. Cela a été un peu plus difficile. Malgré tout, on a su être solide. On a fait les efforts à 10 contre 11 pour maintenir ce résultat. C'est quelque chose de beau et de bien."

Les supporters de l'OM ont proposé un tifo jamais vu au Vélodrome avec ici, en tribune Ganay, René Dufaure de Montmirail, le fondateur de l'OM - Radio France
Les supporters de l'OM ont proposé un tifo jamais vu au Vélodrome avec ici, en tribune Ganay, René Dufaure de Montmirail, le fondateur de l'OM © Radio France - David Rossi

Steve Mandanda: "tout était réuni pour un grand match"

Car avec ce deuxième succès de suite face à un gros (après Lille 2-1, le week-end précédent), l'OM, qui tient son "match référence" selon Payet, grimpe au tiers du championnat à la deuxième place de la Ligue 1 avec 22 points.

Les Marseillais défendront leur nouveau rang à Toulouse, l'avant-dernier, dans deux semaines. 

Un nouveau test, loin de la folle ambiance du Vélodrome et avec une défense amputée de trois joueurs majeurs : Caleta-Car, Amavi et Alvaro Gonzalez, suspendus.

Un autre défi pour cet OM qui semble avoir enfin lancé sa saison.

Tifo de l'OM en Virage Sud: La Bonne Mère - Maxppp
Tifo de l'OM en Virage Sud: La Bonne Mère © Maxppp - David Rossi
Tifo en Virage Nord: Les armoiries de la ville de Marseille - Maxppp
Tifo en Virage Nord: Les armoiries de la ville de Marseille © Maxppp - David Rossi
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu