Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OM évite le pire à Angers (1-1)

samedi 22 décembre 2018 à 22:56 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

L'Olympique de Marseille a encore souffert dimanche soir mais prend quand même un point à Angers.

Les supporters de l'OM étaient pas moins de 700 encore présents à Angers
Les supporters de l'OM étaient pas moins de 700 encore présents à Angers © Radio France - Tony Selliez

Angers, France

Encore une fois, l'Olympique de Marseille s'est mis en difficulté. Angers ouvre le score par Bahoken (36e), après avoir déjà frappé sur le poteau (Capelle, 18e). Les  hommes de Rudi Garcia restaient sur huit défaites en 11 matchs toutes compétitions confondues avant ce déplacement au stade Raymond Kopa.

"On n'a pas le temps d'imaginer le pire. Il fallait gagner, on ne l'a pas fait mais on limite la casse avec ce point pris." Steve Mandanda

En seconde période, Rudi Garcia sort Mitroglou et Lopez, et fait rentrer Bouna Sarr et Lucas Ocampos. L'OM semble plus équilibré, et c'est justement Bouna Sarr qui finit par égaliser, sur un centre de Florian Thauvin.

"J'élimine un adversaire, je décale sur Florian Thauvin, qui déborde et centre. Le ballon me revient assez fort. Je le pousse avec la poitrine ; ça fait du bien, ça fait plaisir personnellement. Mais j'aurais aimé qu'on gagne ce match et qu'on finisse sur une meilleure note." Bouna Sarr

Rudi Garcia peut quand même aussi remercier son gardien. Si Steve Mandanda a eu de la réussite, sauvé notamment par son poteau sur une frappe de Pierrick Capelle, il est redevenu presque irrésistible pour son 500e match sous les couleurs de l’OM.

"On retrouve le grand Steve Mandanda. Et c'est important. Quand un gardien vous fait ces arrêts-là... ça vous permet d'égaliser." Rudi Garcia

Marseille est sixième à six points du podium, a l'issue de la phase aller. Mais Avec encore deux matchs en retard.

La reprise de l'entraînement est fixée au 30 décembre pour les hommes de Rudi Garcia.  Le premier rendez-vous de 2019, ce sera en Coupe de France le dimanche 6 janvier face à Andrezieux à Geoffroy-Guichard (Saint-EÉtienne)