Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'OM pas rassurant du tout

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

On attendait une réaction marseillaise face à Metz, après deux contre-performances. Bilan? L'OM décroche un nouveau match nul in-extremis (1-1) dans un stade Vélodrome sans vie et inquiète ses supporters.

L'OM de Dimitri Payet, en difficulté dans le jeu, a du mal à se relever depuis son joli succès à Paris
L'OM de Dimitri Payet, en difficulté dans le jeu, a du mal à se relever depuis son joli succès à Paris © Maxppp - David Rossi

C'est l'unique avantage de ne pas avoir un stade Vélodrome garni en cette période de crise sanitaire: les tympans des joueurs de l'OM n'ont pas eu à supporter une bronca des grands soirs qu'ils auraient essuyée si les virages avaient fait le plein. Elle aurait pourtant été méritée tant les olympiens, pour la troisième fois de suite à domicile en dix jours, ne sont pas bons.

L'OM ne joue plus. L'OM ne gagne plus. L'OM n'avance plus.

Depuis son historique succès à Paris (0-1), la bande à Villas-Boas est presque à l'arrêt (2 nuls et une défaite à domicile, 2 points sur 9 possibles). L'OM ne joue plus. L'OM ne gagne plus. L'OM n'avance plus.

Les supporters :"Ils n'ont pas faim. Ils ont faim que contre Paris!"

André Villas-Boas: "Ce n'est pas suffisant"

Les olympiens font même peine à voir. Comme quand Metz ouvre le score sur sa première grosse occasion de la partie (70e), sur une magnifique action conclue par la tête de Niane, qui laisse Mandanda stoïque. La réaction marseillaise est longue à se mettre en route. Il faut les entrées de 5 joueurs et un changement tactique, avec une équipe plus offensive, pour un petit sursaut synonyme d'égalisation. Sur l'une des rares et belles combinaisons de l'OM, Sanson égalise à la dernière seconde (90e+5) d'une frappe en lucarne. Un joli but qui ne peut cacher la bérézina, par moments et trop souvent, dans le jeu marseillais.

"C'est insuffisant, c'est vrai" André Villas-Boas, entraîneur de l'OM

"On a amélioré un peu de choses (dans le jeu). Le nul est logique. Mais on a raté nos trois matches à domicile. On ne prend que 2 points sur 9. Il est encore tôt dans la saison, on doit travailler mais c'est insuffisant, c'est vrai."

"Depuis leur victoire à Paris, ils n'ont plus envie": les supporters de l'OM en colère

L'OM ne peut se satisfaire de ses 8 points sur 15 possibles, et d'être provisoirement 6èmes de la Ligue 1, même après avoir décroché le classico à Paris, pour la première fois depuis près de 9 ans.

Les marseillais piétinent et ne rassurent pas. Tout celà sous les yeux de leur dernière recrue, l'attaquant Luis Henriqué, qui s'est rendu compte des difficultés offensives de l'OM et sur qui, du coup, repose encore plus de pression avant d'aller à Lyon, dans une semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess