Football

L'OM peut dire merci à Mandanda

Par Jérémy Marillier, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse lundi 4 janvier 2016 à 2:36

Mandanda, héros de la séance de tirs au but
Mandanda, héros de la séance de tirs au but © Maxppp

Réduit à dix à l'heure de jeu, l'OM est parvenu à se qualifier pour les 16e de finale de la Coupe de France en dominant Caen aux tirs au but (0-0, 3 tab à 1). Steve Mandanda a arrêté trois des quatre pénaltys caennais.

Comme la saison dernière à Grenoble, l'OM a été emmené aux tirs au but lors de son entrée en lice en Coupe de France. Mais au contraire de ce qu'il s'était passé à Grenoble, les Marseillais sont sortis en vainqueur de cet exercice face au Stade Malherbe de Caen.

A dix pendant une heure, Mandanda en héros

Au cours des 45 premières minutes, ce sont les Normands qui parviennent à se créer les meilleures occasions, mais l'OM réussit tout de même à se montrer dangereux sur une magnifique reprise de volée de Lassana Diarra, consécutive à un corner d'Abdel Barrada.

La rencontre va cependant basculer à l'heure de jeu. Julien Feret part dans le dos de la défense marseillaise, il est fauché à l'entrée de la surface par Karim Rekik. Carton rouge direct pour le défenseur de l'OM. Les Olympiens résistent, mais le scénario se complique encore lors des minutes suivantes avec la sortie sur blessure de Benjamin Mendy (déchirure à la cuisse ?) puis de son remplaçant, Paolo De Ceglie (sonné sur un duel aérien).

L'OM tient le choc, se procurant même les meilleures occasions lors des prolongations. Des opportunités gâchées par un Lucas Ocampos toujours aussi énigmatique. La séance de tirs au but est alors une véritable démonstration de Steve Mandanda. Le gardien marseillais stoppe les tentatives de Féret, Ben Youssef et Bessat. De leur côté, Rolando, Diarra et Batshuayi ne tremblent pas. L'OM se qualifie pour les seizièmes de finale.

"La soirée a été compliquée, mais encore une fois, on a montré beaucoup de caractère. Nous sommes allés chercher la qualification. Après l'expulsion de Karim Rekik, l'objectif était d'aller aux penaltys."

"On savait que l'on avait un grand gardien dans les buts, qui est Steve Mandanda. On le remercie ce soir pour le superbe match qu'il a réalisé". Abdel Barrada, milieu de terrain de l'OM

Les Marseillais connaîtront ce lundi soir leur prochain adversaire en seizièmes de finale. Le match aura lieu le 19 ou le 20 janvier prochain.

> Les résultats des 32e de finale de la Coupe de France

Partager sur :