Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France : l'OM se qualifie sans briller

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Les footballeurs marseillais sont en 16e de finale de la Coupe de France. Mais il leur a fallu la séance de tirs au but (1-1, 4 tab à 2) pour éliminer les amateurs de Trélissac (4e division), ce dimanche, à Limoges.

Les marseillais félicitent leur gardien Yohan Pelé, auteur de deux arrêts durant la séance de tirs au but
Les marseillais félicitent leur gardien Yohan Pelé, auteur de deux arrêts durant la séance de tirs au but © Maxppp - TOMASELLI Antoine

Limoges, France

Un an après, on a bien cru revivre pareil scénario, et pareille humiliation. En janvier 2019, l’OM est sorti par Andrézieux, éliminé (2-0) par le club ligérien de Nationale 2 (4e division). Ce dimanche après-midi, dans le froid limougeaud, les Marseillais se qualifient mais seulement à l’issue de la séance de tirs au but (4 t-a-b à 2 après un score d’1-1).

"Peut-être qu'ils nous ont pris à la légère." (Thomas Navaux, gardien de Trélissac)

Les entraineurs rabâchent souvent qu’en coupe, "seule compte la qualification". Elle est décrochée par l’OM, mais sans la manière, sans peps, sans la "niaque" qui envahissait encore ces Marseillais avant Noël.

On n'a pas vu les trois divisions d'écart entre les deux formations. "Peut-être qu’ils nous ont pris à la légère, analyse après coup le gardien de Trélissac Thomas Navaux. Après il y a des joueurs de très très grosse qualité et on l’a vu sur le match quand même".

L'OM passe par la petite porte

Car ce 32e de finale face aux amateurs périgourdins débute par une sacrée "cagade" phocéenne : un ballon dégagé par le gardien Yohann Pelé directement sur un joueur adverse, Diaby, qui, involontairement, ouvre le score. Le match est lancé depuis 24 secondes que l’OM est déjà mené (1-0). "Le pire début possible, dira Valentin Rongier, le meilleur marseillais, au sein d’un OM au jeu très pauvre. "On fait tout ce tout le contraire de ce que l’on avait dit", poursuit le gardien marseillais. Mais ce but réveille un peu les olympiens.

20 minutes et Dimitri Payet remet les Phocéens à niveau (1-1), d’un lob très bien dosé.

A l'image de cette action de Payet, les marseillais, maladroits, ont souvent buté sur la défense de Trélissac - Maxppp
A l'image de cette action de Payet, les marseillais, maladroits, ont souvent buté sur la défense de Trélissac © Maxppp - TOMASELLI Antoine

Le gardien Yohan Pelé se fait pardonner en qualifiant l'OM lors des tirs au but

Ensuite ? Pas grand-chose. Quelques arrêts du gardien de Trélissac, l’expulsion stupide du défenseur Sakaï pour deux cartons jaune (90e) en quelques minutes et une prolongation interminable.

Le gardien Yohan Pelé explique comment le staff de l'OM l'a aidé à détourner deux pénalties de Trélissac

Et cette séance de tirs au but bien gérée par les Marseillais avec quatre tentatives réussies et deux stoppées par Yohan Pelé qui s’est fait pardonner de son erreur. "On n’a pas été trop trop en danger non plus, mais on a montré un bel état d’esprit, de la force mentale, retient le portier. On a su tenir. On a eu quelques occasions qui nous auraient permis d’éviter les penalties. Mais il fallait passer par là et on aura oublié cela si on fait un long parcours en coupe, comme je l’espère."

Valère Germain, "on a toujours du mal en 32èmes de finale" de la Coupe de France

Valentin Rongier positive

"Il faut voir le verre à moitié plein. On garde la dynamique, explique Valentin Rongier. C’est normal que vous, journalistes, comme les supporters, ne soyez pas unanimes là-dessus, mais on est content de la qualification et travailler sereinement cette semaine."

Afin de montrer un autre visage à Rennes vendredi, pour le choc de la 20e journée de Ligue 1. L’OM défendra sa 2e place face à des Rennais (3es) qui les chassent.

Le tirage au sort des 16e de finale de la coupe de France a lieu ce lundi soir. Les matches sont prévus les 18 et 19 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu