Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'OM remporte son premier succès à l'issue d'un match longtemps arrêté pour comportement homophobe des supporters

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Victorieux logiques (2-1) de Nice, ce mercredi soir, en déplacement, les footballeurs marseillais ont peut-être lancé leur saison. Un succès acquis lors d'un match stoppé dix minutes après des chants et banderoles homophobes des supporters Ultras niçois.

Dario Benedetto lève les bras au ciel après son ouverture du score
Dario Benedetto lève les bras au ciel après son ouverture du score © Maxppp - PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Nice, France

C'est la quatrième fois que cela arrive depuis le début de la saison dans le football professionnel français. Mais la coupure n'avait jamais été aussi longue. Dix minutes, presqu’une mi-temps… alors que l’on est au cœur de la première période. C'est le temps passé par les joueurs de l'OM dans leur vestiaire du stade niçois de l'Allianz Rivieira, alors que le tableau d'affichage affiche un triste 0-0 et que l'arbitre, Clément Turpin, vient de stopper le match.

Stève Mandanda : "Je comprends la décision des arbitres. Cela doit s'arrêter car le foot doit rester un plaisir"

Steve Mandanda, gardien de l'OM: "Cela doit s'arrêter car le foot doit rester un plaisir"

L'arbitre Clément Turpin explique son choix d'arrêter le match à Patrick Viera, l'entraineur de l'OGC Nice - Maxppp
L'arbitre Clément Turpin explique son choix d'arrêter le match à Patrick Viera, l'entraineur de l'OGC Nice © Maxppp - Meiffret - Ottonello

Car l'appel au calme du speaker de l'enceinte, avertissant les Ultras niçois que ces chants "tendancieux et injurieux", pourraient occasionner l’arrêt de la rencontre n'a pas suffi. Peu avant la demi-heure de jeu, Clément Turpin arrête une première fois la partie. En réponse, les supporters niçois sortent une banderole à caractère homophobe. Cette fois, l’arbitre renvoie les équipes aux vestiaires.

"C'est malheureux mais je comprends totalement les arbitres car il faut marquer le coup souligne le gardien de l’OM Stève Mandanda. En tant que joueur, ces arrêts de jeu ne sont pas terribles. Il va falloir trouver une meilleure solution. Surtout, _cela doit s’arrêter car il ne faut pas l’oublier, cela doit rester du plaisir et tout le monde doit s'y retrouver_."

L’entraîneur de l'OM André Villas Boas valide également cette "très bonne décision" et explique que "c'est à la Ligue (LFP, dont la présidente, Nathalie Boy de la Tour était au stade) de contrôler ce type de comportement et de prendre des sanctions."

Coupure profitable à l'OM, Benedetto buteur

Cette coupure forcée et bien longue, aura, au final, fait du bien au marseillais. Avant, l'OM n'était pas bien. Dans la foulée, il s'est réveillé. Juste après, la reprise de volée chanceuse de Benedetto fait mouche (32e). Le premier but de l’OM cette saison. Et une délivrance pour le buteur argentin qui, à l'image de l'équipe marseillaise, a peut-être lancé sa saison.

"Je suis content d’avoir marqué ce premier but et surtout de la performance de l’équipe. On a fait un bon match contre un adversaire difficile à jouer. Pour un attaquant c'est toujours important de marquer explique la recrue offensive marseillaise, malheureuse sur penalty la journée précédente. On en a besoin pour continuer à accumuler de la confiance. Chaque jour, je me sens mieux. On a prouvé que l'équipe était capable de faire ce type de match. J'espère qu'on va pouvoir continuer ainsi. On a réussi et c’était important, à ramener ces trois points vraiment importants à la maison."

Dario Benedetto, buteur de l'OM: "Pour un attaquant c'est toujours important de marquer"

Car l'OM, au nombreuses occasions (Benedetto, Sanson), s'est fait peur, après avoir buté sur le portier des aiglons Bénitez.

Nice égalise sur un pénalty inexistant en seconde période (64e) avant que Payet ne transforme le sien (73e) du plat du pied droit, pour une faute sur Germain, tout juste entré, afin de donner un avantage mérité aux marseillais.

Après ce match interminable, achevé près de deux heures après son coup d’envoi, l'OM, sous pression avant la partie et solide, remporte son premier succès de la saison. Il fallait voir la joie d'André Villas Boas tombant dans les bras de ses joueurs, sur la pelouse, pour comprendre le soulagement côté olympien.

Un succès qui permet aux marseillais de remonter au 13ème rang de la ligue 1 (4 points) avant de recevoir St Etienne, ce dimanche. Un Vélodrome qui attendra une confirmation de la monté en puissance de l'OM.

Choix de la station

France Bleu