Sports

Ligue 1 : l'OM résiste au PSG "à l'italienne" et fait match nul 0-0

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse lundi 24 octobre 2016 à 2:02

Pas vraiment de fumée blanche au Parc des Princes : le PSG bien triste est ralenti par un OM qui a fait avec ses armes
Pas vraiment de fumée blanche au Parc des Princes : le PSG bien triste est ralenti par un OM qui a fait avec ses armes © Radio France - Tony Selliez

Un OM courageux mais inoffensif, un PSG peu inspiré et maladroit : le choc de ce dimanche au Parc des Princes a accouché d'un bien triste 0-0. Il fait largement les affaires de Rudi Gardia pour sa première sur le banc de l'OM.

L'OM.. à l'italienne ! Marseille arrache le nul 0-0 au Parc des Princes ce dimanche soir, en clôture de la dixième journée de Ligue 1. Une très bonne opération pour Marseille. Tout le contraire pour le PSG.

Avec seulement 48 heures de vie commune avec ses joueurs, Rudi Garcia (qui vient de succéder à Franck Passi) a dû composer dans l'urgence un onze capable de réaliser une performance au Parc des Princes, terre maudite pour l'OM. Le PSG y avait remporté ses six derniers matchs de Ligue 1 face à Marseille. Toutes compétitions confondues, Paris avait même remporté ses dix dernières confrontations face à l'OM.

L'OM en 3-5-2

Pour sa première sur le banc marseillais, Rudi Garcia obtient exactement ce qu'il espérait trouver : un point à l'extérieur.

Sans briller, mais avec un OM bâti pour défendre : avec trois joueurs derrière, Doria, Fanni mais aussi Rolando, qui jouait là son premier match comme titulaire cette saison et qui a même été élu homme du match ! Sakai et Bedimo, les deux latéraux, jouaient un cran au-dessus, aux côtés de Lassana Diarra et Zambo Anguissa. Charge ensuite à Florian Thauvin d'essayer d'alimenter ses deux attaquants, Bafé Gomis et C. N'jie.

Un match triste. Et qui pourtant restera à sa façon dans l'histoire, au-delà même du fait que c'était le premier de l'ère McCourt et de Rudi Garcia à l'OM. Non, l'exploit c'est que Marseille n'a pas tenté un seul tir de la soirée. Ce n'était jamais arrivé en France en dix ans.

"On a joué avec un accent italien. On a bien fermé. On a eu un beau catenaccio" Bafé Gomis

Au classement, Marseille est toujours en deuxième partie de tableau : onzième, à 7 points du PSG et du podium.

"Les joueurs ont bien assimilé en très peu de temps un système de jeu que peu ont déjà utilisé ; c'est une vraie satisfaction. Au-delà de ça, ce qui m'a plu, c'est l'esprit d'équipe, l'abnégation, l'entraide, le courage. Ce sont des bases sur lesquelles on va pouvoir construire. Ce soir on était un peu dans l'urgence, la construction ça commence par les fondations, il fallait être solide." Rudi Garcia

L'OM rejoue dès mercredi. Un déplacement à Clermont, en 16e de finale de coupe de la Ligue

Rendez-vous dans le Club Foot Marseille

Ce lundi soir, réagissez dans le Club Foot Marseille, de 18h15 à 19h. Que pensez-vous de cette première de Rudi Garcia ? Appelez nous au 04 42 38 08 08

Partager sur :