Football

L'US Concarneau en National : Tout change mais rien ne change

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel jeudi 4 août 2016 à 19:33

Illien, Gourmelon et Koré vont découvrir le National
Illien, Gourmelon et Koré vont découvrir le National © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Les footballeurs de l'US Concarnoise disputent, pour la première fois de l'histoire de leur club centenaire, le National. Longs déplacements, adversaires pros, Canal +, les Thoniers entrent dans un nouveau monde. Mais les joueurs resteront majoritairement amateurs.

A l'heure où cette page est mise en ligne, le jeudi 4 août au soir, les joueurs de l'US Concarnoise sont dans le car. Leur match à Pau n'est pourtant prévu que le lendemain...

Voici Concarneau, dès l'ouverture du National, dans ce qui est désormais son quotidien :

  • Des trajets dans toute la France. Bastia, Marseille, Béziers, Belfort... Les Thoniers vont faire plus de 25.000 kilomètres, là où il en avait fait 10.000 lors de la dernière saison en CFA.
  • Des adversaires à 100 % professionnels. Pour sa première à Guy-Piriou, l'US Concarnoise se frottera au CS Sedan. Avec leur budget de 3 millions d'euros, leur stade de 24.000 places, et leur château-centre d'entraînement, les Ardennais rêvent de retrouver la Ligue 2. Mais est-ce que cela sera suffisant pour rivaliser avec le Paris FC ou la Berrichonne de Châteauroux, dont les budgets vont tutoyer les 5 millions.
  • En direct sur Canal + sport. C'est la nouveauté de l'année. Désormais, Canal + sport (ou Foot +) diffusera une affiche de National par journée, le samedi à 15 heures.

Voilà où les Thoniers vont essayer de faire leur place. Avec 1 million 400.000 euros de budget, l'objectif sera bien sûr d'arracher le maintien. "Je pense qu'on a la capacité de faire quelque chose d'intéressant. Je suis confiant sur le niveau et l'envie de l'équipe. En Coupe de France et en CFA, on a quand même prouvé des choses." expliquait le Président Jacques Piriou à nos confrères du Télégramme.

Sept arrivées, deux départs

L'entraîneur Nicolas Cloarec a étoffé son groupe. Il dispose désormais de 25 joueurs. Toutes les lignes ont été renforcées. Mais un effort particulier a été mis sur l'attaque.

  • Gardiens : Seznec, Desmazeau (ex-Châtellerault, CFA2) et Guellec.
  • Défenseurs : Benamara, Cabon, Cotty, Jeannez, N'Simba (ex-Boulogne Billancourt, CFA) et Toupin.
  • Milieux : Delabarre, Drouglazet, Fadhloun (ex-Bourg en Bresse), Gégousse, Gourmelon, Illien, Richetin, Saline (ex-Chambly, N) et Sinquin.
  • Attaquants : Damessi, Dutournier (prêt Dijon, L1), Idazza (ex-Sarreguemines, CFA2), Koré, Ronvel, Salm et Séa (ex-Brest, L2).

Deux joueurs seulement ont quitté le club. L'ailier Yven Moyo qui avait signé à Laval dès l'hiver 2015. Et l'attaquant Moustapha N'Doye, non conservé.

Nicolas Cloarec : "700 à 800 CV et propositions de joueurs"

Quart-de-finaliste de la Coupe de France en 2015, l'US Concarnoise avait gardé une forte assise amateur la saison dernière. Seuls trois joueurs bénéficiaient de contrats fédéraux. Ils sont cinq pour cette saison 2016/2017. Sur les 25 joueurs sur qui il compte pour 2016/2017,  une quinzaine vont rester de purs amateurs. Le gardien Ivan Seznec reste commercial pour un constructeur de pavillons. Le capitaine Guillaume Jeannez et l'ailier Guillaume Gégousse seront, eux, à temps partiel.

Même en National, les footballeurs Concarnois vont conserver leur travail

Les joueurs ayant conservé leur emploi s'entraîneront quatre fois par semaine. Les autres, qui ne se consacreront qu'au football auront, eux, deux séances hebdomadaires supplémentaires.

N. Cloarec : "Entre 700 et 800 CV et propositions de joueurs"

Retrouvez ici le calendrier 2016/2017 de National et de l'US Concarnoise