Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'US Feurs outrepasse le couvre-feu pour s’entraîner en vue de la Coupe de France

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Qualifié au 6e tour de la Coupe de France qu'il doit disputer ce dimanche (13 heures), l'US Feurs a décidé de s’entraîner le soir malgré le couvre-feu. "Il en va de la santé des joueurs" explique son président délégué, l'ancien député de la Loire Paul Salen.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Michel Clementz

Ce dimanche à 13 heures l'US Feurs, club de Régionale 1 (6e échelon national) reçoit l'AS Moulins club de Nationale 3 (5e échelon) au stade Rousson. Les joueurs de l'US Feurs sont tous des amateurs. Ils ne disposent donc pas de dérogation pour s’entraîner en dehors des horaires de couvre-feu.

Président délégué de l’US Feurs, Paul Salen a décidé malgré tout d'organiser l'entrainement de ce mardi (comme jeudi dernier) après 18 heures : "On ne peut pas s’entraîner dans la journée. Nos joueurs travaillent ou vont à l'école. L'entrainement se déroule donc à partir de 18 heures quand ils peuvent être libres. Il ne fallait pas que la ministre des Sports autorise (la Coupe de France) à reprendre si elle ne nous donne pas la possibilité de s’entraîner à des heures qui correspondent à l'emploi du temps des joueurs".

Une demande à la préfecture de la Loire restée sans réponse

Ancien député de la Loire (2011-2017) Paul Salen a essayé de prendre contact avec les services de la préfecture de la Loire : "Jeudi dernier j'ai appelé la directrice communication de la préfecture pour lui faire part. Elle m'a dit je vous rappelle en fin de matinée. Je n'ai pas eu de réponse". Paul Salen a donc décidé d'appeler le maire de Feurs. Jean-Pierre Taite a autorisé le club à s’entraîner et prévenu le commandant de gendarmerie.

On met les joueurs en péril 

Le club a donc fait des attestations pour ses joueurs auquel il a joint la note de la Fédération Française de Football qui les autorise à reprendre les entraînements (dans les horaires du couvre-feu). Les joueurs s'exposent donc en théorie à une amende de 135 euros. "On a arrêté la compétition il y a trois mois martèle Paul Salen. En n'autorisant pas les joueurs à s’entraîner on les met en péril au niveau de leur santé. Des accidents peuvent survenir".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess