Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L2 : Brest tire un grand profit d'un faible spectacle

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Brest, France

Loin d'être génial, le Stade Brestois a battu Sochaux 1-0, et a enregistré un quatrième match de suite sans encaisser de but.

Cheick Doumbia n'avait plus joué en L2 depuis... 13 mois
Cheick Doumbia n'avait plus joué en L2 depuis... 13 mois © Maxppp - Patrick Tellier / Le Télégramme

Brest-Sochaux 1-0

Mi-temps : 1-0. Arbitre : Romain Delpech. But : Adnane (5e). Avertissements : Tié Bi (80e) à Brest ; Martin (39e), Caceres (70e), et Faussurier (74e) à Sochaux.

Brest : Hartock - Doumbia, Lorenzi, Falette (cap.), Keita - Tié Bi, Perez - Koubemba (Alphonse, 76e), Battocchio, Joseph-Monrose (Cuvillier, 65e) - Adnane (Platje, 90e + 3). Entr. : Dupont

Sochaux : Camara - Gibaud, Teikeu (cap.), Onguéné, Collaço (Caceres, 65e) - Fuchs, Ilaimaharitra - Faussurier, Martin, Guerbert (Sao, 56e) - Toko Ekambi. Entr.: Cartier.

On a clairement l'impression qu'il y a un avant et un après 5 novembre au Stade Brestois. Ce jour où les joueurs brestois, seulement quatorzièmes à l'époque, se sont "dit les choses" selon plusieurs d'entre eux.

Depuis, ils n'ont plus perdu en Ligue 2, engrangeant sept points sur neuf, se sont qualifiés en coupe, et n'ont plus encaissé un seul but.

Cette victoire 1-0 contre Sochaux rappelle à s'y méprendre le 0-0 arraché au Havre lors de la journée précédente. Le jeu n'a pas été brillant du tout puisque c'est l'adversaire qui a eu, majoritairement le ballon, et que la remontée de balle après la récupération a encore été défaillante.

Mais Brest a quand même obtenu le résultat qu'il souhaitait en faisant ce qu'il fallait d'efforts défensifs. Simon Falette a livré un match plein comme au Havre, et Greg Lorenzi a, lui aussi, été très solide. Enfin, Cheick Doumbia, qui n'avait plus joué en Ligue 2 depuis octobre 2014 a assuré, dans l'ensemble sur l'aile droite. De quoi tenir contre un adversaire volontaire, talentueux mais maladroit dans ses passes et ses appuis.

Manu Pérez : " S'il faut s'engueuler pour gagner, on s'engueulera"

"Ca se voit que le groupe vit bien, expliquait Manu Pérez, après le match, sur France Bleu Breizh Izel. Tout le monde s'arrache pour l'autre sur le terrain. On a beaucoup défendu en seconde période, sans rompre. Y'avait toujours un pied ou une cuisse pour contrer le ballon. Aujourd'hui, on n'hésite pas à se dire les choses. Le terrain, c'est le terrain. Si on doit s'engueuler pour gagner, on s'engeulera. On a fait un match plein ce soir. Il n'y a qu'a voir l'état dans lequel on termine, ça veut dire qu'on est allés au bout de nous-même. "

Côté offensif, Brest n'a pas eu énormément d'occasion de marquer _encore une fois. Deux en première période pour Adnane et Koubemba, une en seconde sur un coup-franc de Battocchio. Mais _Adnane n'a pas besoin de 36 ballons devant le but pour marquer. Il l'a fait dès la 5e minute, et malgré le fort vent de face.

Ce n'est que la deuxième fois de la saison que les Brestois enchaînent trois matchs sans perdre. Cet embryon de série leur permet de rebasculer dans la première moitié de classement, alors que trois déplacements consécutifs se profilent (Laval, Saint-Brieuc en coupe de France, et Evian Thonon-Gaillard).

revivez SB29FCSM sur FBBI

M. Pérez sur FBBI après SB29FCSM

A. Dupont sur FBBI après SB29FCSM

Choix de la station

À venir dansDanssecondess