Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L2 : les jeunes brestois à l'assaut de la Ligue 2 (1/2)

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Brest, France

Les noms de Corentin Jacob, Valentin Henry, Pierre Magnon et Robin Le Normand apparaissent enfin sur les feuilles de match de Ligue 2. Trois d'entre eux seront même titulaires, ce vendredi, à Sochaux lors de la 34e journée de Ligue 2.

Pierre Magnon, stagiaire pro au Stade Brestois, espère signer professionnel
Pierre Magnon, stagiaire pro au Stade Brestois, espère signer professionnel © Radio France - Thomas Lavaud

Corentin Jacob, récupérateur, 19 ans

Corentin Jacob est celui que l'on a vu le premier en Ligue 2 cette saison. Apparu à plusieurs reprises sur le banc de touche, entré en jeu très furtivement lors du match aller face à Tours, Corentin Jacob a vécu sa première titularisation lors de la 33e journée, à Le Blé, contre le Havre.

Agé de 19 ans, originaire de Milizac où il a débuté avec certains autres joueurs du centre de formation, Jacob a signé un contrat professionnel de trois saisons durant l'été 2015. Son gabarit et son volume de jeu lui ont permis de connaitre douze sélections avec les équipes de France U16, U17 et U18 (la dernière en mars 2015 avec les U19).

Avec le retour programmé de Sankoh à Guingamp, il a une carte à jouer à la récupération pour la saison prochaine s'il se montre à son avantage d'ici à la fin de la saison. La Gambardella, épreuve durant laquelle il est capitaine, est également une jolie vitrine.

Valentin Henry, attaquant, 22 ans

Valentin Henry a une situation sans doute inédite dans le football français... A 22 ans, il joue toujours pour son club formateur, sous contrat amateur puisque jamais le Stade Brestois ne lui a proposé de contrat professionnel. Ses coéquipiers en réserve l'ont d'ailleurs surnommé "Papy". Lui ne désespère toujours pas d'obtenir un contrat, et il se concentre d'ailleurs uniquement à cela. "Ce sera à Brest, et pas ailleurs" avait-il déclaré après sa première apparition en pro, à Valenciennes.

Né à Brest, Valentin Henry joue au Stade Brestois depuis la catégorie débutant grâce à son papa, supporter des Ty Zefs. Entré en jeu à Valenciennes alors que Brest voulait tenir son avantage, il a été tout près de marquer le but de la victoire contre Dijon lors de la journée suivante, mais Reynet a dévié son tir. Alors qu'il devait connaitre sa première titularisation à Tours, Valentin Henry avait du déclarer forfait, en raison d'une blessure au mollet. Il a obtenu cette titularisation contre Le Havre. Mais la faible animation offensive des brestois ce soir-là l'a empêché de montrer son talent. Le passage à trois attaquants à Sochaux le permettra peut-être.

Robin Le Normand, 19 ans, défenseur central

19 ans seconde année, droitier, le joueur originaire de Lamballe, Robin Le Normand est dans la dernière année de son contrat de stagiaire pro. Il espère lui aussi un contrat professionnel pour la prochaine saison. Le club doit lui donner une réponse avant la fin du mois.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autre, Robin Le Normand sera titularisé en défense centrale à Sochaux puisque Simon Falette est suspendu pour cette rencontre en raison d'un trop grand nombre d'avertissements. Première apparition alors même que Le Normand n'est jamais entré en jeu durant les rencontre pour lesquelles il a été retenu.

Interrogé sur le fait s'il se sentait prêt ou non à entrer en jeu, il avait répondu : "On doute tout le temps. Jusqu’au bout je douterais si on me dit : « tu joues ». Mais c’est pour ça qu’on fait du football. J’ai vraiment hâte de faire mes premiers pas (…) On est avec le groupe pro depuis deux mois, on prend nos marques. On se dit pourquoi pas plus ?"

Pierre Magnon, 19 ans, récupérateur

Lui aussi dans sa dernière année de stagiaire pro, Pierre Magnon espère lui que le Stade Brestois lui proposera un contrat pro après quatre saisons passées au club. "Ce serait un rêve de gosse, confie le jeune homme originaire des environs de Saint-Malo et que Brest est allé chercher au sport-étude de Rennes Bréquigny. Si ce n’est pas le cas, je ne mettrais pas un terme au foot, et il y a les études à côté. Je prépare un brevet pour être éducateur, dans les mairies, au niveau sportif. Je suis ça en parallèle pour ne pas perdre de temps… On dispose d’un programme adapté pour suivre les cours et les entraînements."

Sur le banc de touche à Valenciennes, à Tours et contre Le Havre, Pierre Magnon n'est pas encore entré en jeu en Ligue 2.

FC Sochaux - Stade Brestois, 34e journée de Ligue 2, sera à suivre ce vendredi sur France Bleu Breizh Izel avec Greg Robin et Thomas Lavaud

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu