Football

L2 : Place aux jeunes brestois ?

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel jeudi 31 mars 2016 à 20:10

Valentin Henry, blessé, a du déclarer forfait pour le match à Tours
Valentin Henry, blessé, a du déclarer forfait pour le match à Tours © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Béni Nkololo et Pierre Magnon, deux jeunes joueurs de 20 ans, ont été retenus dans le groupe du Stade Brestois qui se rend à Tours, à l'occasion de la 32e journée de Ligue 2.

Alors que les moins de 19 ans du Stade Brestois disputeront, dimanche, leur quart-de-finale de la Coupe Gambardella à Lyon, le constat est là : Avec Bourg-en-Bresse, Brest est l'équipe de Ligue 2 qui fait le moins appel aux jeunes joueurs.

Nombres de joueurs de moins de 22 ans, au 1e avril 2016, apparus au moins une fois cette saison en Ligue 2 (source : lfp.fr)

  • 10 : Sochaux et Valenciennes.
  • 9 : Auxerre et Metz.
  • 8 : Lens.
  • 7 : Nancy et Paris FC.
  • 6 : Dijon ; Evian-TG ; Nîmes ; Niort et Tours.
  • 5 : Ajaccio ; Laval et Red Star.
  • 4 : Le Havre.
  • 3 : Créteil.
  • 2 : Clermont.
  • 1 : Brest et Bourg-en-Bresse Péronnas.

Le plus jeune brestois apparu cette saison en Ligue 2 est Corentin Jacob, 19 ans à l'époque, entré à la toute fin du match contre Tours. Gautier Larsonneur, gardien de but, était sur la feuille du match au Paris FC, sans entrer en jeu. Tout comme Robin Le Normand à Valenciennes. Enfin, Simon Gargadennec avait été titularisé lors d'un match de coupe de France à Saint-Brieuc.

Henry forfait pour Tours

La perspective d'une fin de saison sans enjeu majeur a permis de voir de nouvelles têtes. Valentin Henry, 22 ans, est entré en jeu à Valencienne et contre Dijon, S'il ne s'était pas blessé au mollet, ce jeudi à l'entraînement, Henry aurait même du débuter à Tours.

Au moment de présenter son groupe, Alex Dupont avait prévenu : "Ce n’est pas un cadeau. S’il joue, c’est parce qu’il est allé chercher sa titularisation. Ce qu’il fait à l’entraînement est bien et quand il est entré en jeu, il m’a donné l’envie de le faire débuter. C’est le résultat de son travail, de son abnégation. "

Né à Brest, au club depuis la catégorie débutant, Henry avait été tout près de marquer contre Dijon.

Valentin Henry raconte ses premiers souvenirs du Stade Brestois

Béni Nkololo et Pierre Magnon figurent dans le groupe retenu pour le match à Tours. Une première pour le premier, une deuxième pour le second qui était déjà du déplacement à Valenciennes, sans entrer en jeu.

En attendant Sissoko ?

Alex Dupont a souvent expliqué qu'il attendait qu'un joueur soit totalement près pour le lancer en L2. On peut aussi comprendre qu'il ne souhaitait pas les envoyer au front alors que la saison brestoise a été bien laborieuse par moment... Et qu'il n'est pas simple de gérer un joueur cadre, ou bien installé, qui serait remplacé par un autre qui a encore tout à démontrer. Mais l'attente était quand même forte de voir ce que pouvaient démontrer les Jacob, Jourdan, Le Normand ou Sissoko pour ne citer qu'eux. Ce dernier, récemment buteur avec l'équipe de France U19, passé pro à l'été 2015, est très prometteur.

Malgré des conditions d'entraînement très perfectibles, le centre de formation et l'équipe réserve obtiennent de bons résultats. Les U19 avaient terminé deuxièmes de leur poule la saison dernière. Et dimanche, ils iront à Lyon en quête d'un exploit, lors du huitième de finale de Gambardella, après avoir sorti Nantes, Laval et Lille à domicile.

Tours peut arracher son maintien

Brest, 9e, n'a pas grand chose à jouer à Tours. Le podium est à huit points à sept matchs de la fin de la saison. Rêver n'est jamais interdit, mais même les esprits les plus optimistes doivent se résoudre à accepter qu'il faudrait un miracle pour accrocher la troisième place. Ca ne doit pas être une raison pour ne pas essayer de rester sur la bonne lancée actuelle : Brest n'a perdu qu'une seule fois lors des sept dernières journées. Et le Stade Brestois n'a perdu aucun de ses quatre derniers matchs, c'est sa meilleure série de la saison.

Touché à la cuisse, Grégory Lorenzi sera absent en Touraine. Il devrait être remplacé par Jason Ranneau au poste de latéral gauche, préféré à Ali Kéïta décidément en perte de vitesse.  Bryan Pelé est toujours forfait en raison de sa cuisse. On devrait donc retrouver le milieu à plat avec Battocchio et Grougi sur les ailes. Dans l'axe, Manu Pérez devrait démarrer un huitième match de championnat consécutif. Devant, Youssef Adnane, malade, ratera les retrouvailles avec son ancien club. Et comme Valentin Henry est forfait, Alexandre Alphonse devrait débuter, malgré son retour de sélection.

En face, Tours a l'occasion de franchir la barre des 42 points en cas de victoire, et de s'offrir une fin de saison totalement sereine, en tout cas sur le plan sportif. Car en coulisse, le Président Jean-Marc Ettori et l'entraîneur Marco Simone ne se parlent plus. Ce dernier devrait aligner une équipe très jeune. L'ex-gardien de l'équipe de France U19, Bingourou Kamara, plus vu en championnat depuis deux mois, devrait être relancé. En attaque, les titularisations de Do Couto en ailier droit (sa première depuis août), et de Bédia sont attendues.

Tours FC - Stade Brestois à vivre sur France Bleu Breizh Izel, dès 19 h 15 avec Thomas Lavaud et Greg Robin.