Football

La Berri devra encore attendre pour savoir si elle reste en Ligue 2

Par Géraldine Marcon et Carl Dechâtre, France Bleu Berry mercredi 18 juin 2014 à 19:31

La Berrichonne a encore un espoir de jouer en LIgue 2.
La Berrichonne a encore un espoir de jouer en LIgue 2. © Maxppp-Stéphane Gaillochon-La Nouvelle République

Le feuilleton n’est pas fini pour les footballeurs castelroussins, après les problèmes financiers de Luzenac qui auraient pu leur donner un place en Ligue 2, c’est maintenant la situation de Valenciennes qui leur offre un nouvel espoir. Ce mercredi matin le club nordiste était au bord du dépôt de bilan, mais le tribunal de commerce lui a laissé une semaine de plus pour boucler son budget.

Alors que ce mercredi matin, on pensait que le président du Valenciennes Football Club, Jean-Raymond Legrand, allait déposer le bilan devant le tribunal de commerce, c'est finallement un délai d'une semaine qui lui a été accordé pour pour résoudre la situation. Le club nordiste doit faire face à la défection d’un de ses partenaires les plus importants, la Finorpa, une société chapeautée par le conseil régional. Elle devait apporter un million d’euros dans les caisses du VAFC, pour combler en partie le déficit du club qui s’élève à près de huit millions d’euros . Ce retrait met à mal tout le budget de Valenciennes, en cessation de paiement, et son président s’était résigné à déposer le bilan. Le tribunal de commerce n’a pas choisi cette fois, plutôt que la liquidation, il a accordé au club un délai d’une semaine, jusqu’au 25 juin, pour permettre aux dirigeants de trouver une solution.

Les footballeurs de la Berri dans l’incertitude

Cette décision du tribunal de commerce de Valenciennes rend interminable l’attente des footballeurs de la Berri . L’avenir du club la saison prochaine est suspendu à la situation du VAFC. Si le club nordiste dépose le bilan il sera automatiquement rétrogradé en CFA 2 , et sa place en Ligue 2 la saison prochaine sera ainsi libre pour Châteauroux . Dix-huitième au classement de la saison dernière, les footballeurs berrichons pourraient donc échapper à la relégation en National.

L’incertitude pèse aussi sur deux autres clubs qui pourraient faire remonter la Berri dans l’élite ; Luzenac et Orléans . Les deux équipes sont promues en Ligue 2 mais leurs budgets ont été retoqués par la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion), le gendarme financier du football français. Ce mercredi, le club castelroussin a d’ailleurs présenté deux budgets prévisionnels devant la DNCG, un pour le National et un pour la Ligue 2. L’avis de l’instance sur ces dossiers sera aussi essentiel, il devrait intervenir dans les prochains jours