Football

La Berri toujours en Ligue 2 l’an prochain ?

Par Géraldine Marcon et Sylvain Rogie, France Bleu Berry vendredi 6 juin 2014 à 19:42

La Berrichonne a encore un espoir de jouer en LIgue 2.
La Berrichonne a encore un espoir de jouer en LIgue 2. © Maxppp-Stéphane Gaillochon-La Nouvelle République

La DNCG, le gendarme financier du football français, a annoncé ce jeudi qu’elle rejetait le dossier du Luzenac AP en vue de sa montée en Ligue 2. En cause, des problèmes de conformité du stade qui pourraient bien être résolus, le club va faire appel. La Berri, qui aurait pu récupérer la place en Ligue 2, est donc toujours dans l’attente d’une décision définitive.

La Direction nationale de contrôle et de gestion de la ligue de football professionnel a rejeté ce jeudi le dossier du club ariégeois de Luzenac, qui est sensé accéder à la Ligue 2 l’an prochain. Une décision qui redonne de l’espoir aux footballeurs de la Berri car si elle est confirmé, le club de Châteauroux prendrait la place du Luzenac AP et continuerait ainsi à évoluer parmi l’élite.

En cause pour le club de Luzenac , deuxième de National cette saison, un stade qui n’est pas en conformité avec le règlement de la Ligue et du coup, un manque à gagner pour le budget. Pour obtenir la "licence club" qui permet d’avoir des ressources de la Ligue de football professionnel (850.000 euros), il faut un stade aux normes. Le club ariégeois , situé dans un village de 650 habitants, n’a pas les fonds nécessaires pour assurer les travaux nécessaires dans le stade de Foix où il joue habituellement .

La décision finale devrait intervenir la semaine prochaine

Pour la Berri, c’était donc une occasion de revenir dans l’élite puisque le Luzenac AP aurait laissé sa place en Ligue 2 . Mais le club ariégeois a décidé de faire appel de la décision et entre temps il a trouvé la solution. Le président de Luzenac a convaincu son homologue du stade Toulousain qui évolue en Top 14 de rugby de lui louer son stade , Ernest Wallon.

Seulement voilà la DNCG n'a pas été prévenue à temps, la rétrogradation a donc surpris en Ariège comme Lionel Lassere, journaliste sportif à la Dépêche du Midi à Foix, il suit Luzenac AP depuis dix saisons.

DNCG Luzenac 1

Pour le journaliste sportif, fin connaisseur du club, cette rétrogradation est juste liée à un problème de timing dans la présentation des dossiers.

DNCG Luzenac 2

La DNCG doit communiquer dans une semaine environ sa décision sur le devenir la saison prochaine du Luzenac AP.