Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

La colère des supporters caennais bloqués pour leur déplacement à Rennes

lundi 25 septembre 2017 à 19:53 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Christophe Vaucelle, dit Olaf, le président du Malherbe Normandy Kop, était l'invité de l'émission Allo Malherbe ce lundi soir. Il a expliqué que le déplacement des supporters normands pour le match de samedi entre Rennes et le SM caen était au point mort dans l'attente d'un arrêté préfectoral.

Christophe Vaucelle (à g) et Charlie, membres du Malherbe Normandy Kop
Christophe Vaucelle (à g) et Charlie, membres du Malherbe Normandy Kop © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

C'est le déplacement le plus court de la saison pour les supporters caennais en championnat et le plus attendu de la saison. Le Stade Malherbe de Caen se déplace ce samedi chez le voisin rennais lors de la 8e journée de Ligue 1.

Les supporters normands espéraient remplir le parcage de 1400 places qui leur est attribué. Ils n'ont pourtant lancé aucune inscription et la location des bus n'est actuellement qu'en l'état d'un devis.

On attend l'officialisation de cet arrêté mais bien sûr les préfectures font exprès de les mettre le plus longtemps possible pour empêcher les groupes de supporters d'organiser les déplacements.

"On attend un arrêté préfectoral de l'Ile et Vilaine, explique Christophe Vaucelle, le président du MNK. Sur les informations qu'on a mais qui ne sont pas officielles nous autoriserait à nous déplacer qu'à 400 maximum, uniquement en bus. Les gens qui voudraient venir en voiture seraient interdits d'y aller. Pour l'instant on attend l'officialisation de cet arrêté mais bien sûr les préfectures font exprès de les mettre le plus longtemps possible pour empêcher les supporters et les groupes de supporters d'organiser les déplacements."

On a aujourd'hui un diktat des préfectures. Les préfets, on a l'impression qu'on est au moyen-âge, que ce sont des petits seigneurs féodaux

"C'est un déplacement qu'on travaille avec le SM Caen depuis le début de saison. On ne peut rien valider, on ne peut rien préparer, poursuit Christophe Vaucelle. On a aujourd'hui un diktat des préfectures. Les préfets, on a l'impression qu'on est au moyen-âge, que ce sont des petits seigneurs féodaux. On a l'impression qu'ils sont nos maîtres, qu'on est leur sujet.