Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La "Coupe d'Afrique" des quartiers ce week-end à Rouen : "cela ne peut que faire du bien à la ville"

Depuis le début de cette semaine de juin est organisée la "CAN", la Coupe d'Afrique des Nations, à Rouen. Un grand tournoi de football amateur, avec quelques joueurs professionnels qui viennent jouer pour le plaisir.

Les matches de la "CAN de Rouen" ont lieu au stade Lefrançois.
Les matches de la "CAN de Rouen" ont lieu au stade Lefrançois. © Radio France - Théophile Pedrola

Entraîneur, joueurs, jeux de maillots, entraînements, public... Cela ressemble à une vraie compétition de football. Mais tout est amateur, et surtout, fait dans la débrouillardise. C'est la "CAN de Rouen", comprenez, une Coupe d'Afrique des Nations officieuse, où chaque joueur représente le pays dont il est originaire. Il y a donc l'Algérie, le Maroc, le Gabon, la Côte d'Ivoire... mais aussi une équipe "reste du monde" et celle représentant la France. 

Le tout disputé sur le terrain Pierre-Lefrançois, près du stade Diochon, devant un large public venu admirer le spectacle. 

Samedi 5 juin 2021, c'était les quarts de finale. La France bat le Gabon. Assis sur le bord du terrain, André, lui représente ses origines ivoiriennes : "On a eu un match contre le Maroc juste avant, on a gagné 6-5, un match assez difficile, intense... Mais on a réussi à venir à bout de nos adversaires, grâce à un triplé de ma part", rigole-t-il, comme un joueur professionnel à la fin d'une rencontre. 

Au-delà du jeu, ce qui compte bien sûr, c'est de se retrouver entre amis : "Cela fait plaisir, de voir plusieurs têtes, cela nous rassemble... Différents quartiers, différentes personnes, cela ne peut que faire du bien à la ville." 

Le tournoi rassemble principalement des joueurs amateurs, mais aussi quelques-uns de haut niveau. En quelques minutes, on croise Abdeljalil Sahloune (FC Rouen), Fred Dembi (Cholet), Gaëtan Laura (Paris FC), Faycal Fajr (Sivasspor) mais aussi le gardien Issa Coulibaly, joueur de l'US Quevilly la saison de l'épopée jusqu'en finale de la Coupe de France, en 2012. "C'est ouvert à tous, quelque soit le niveau, plaisante-t-il, en marchant. On a des joueurs de bon niveau, que ce soit National 2, National 1, voire même Ligue 1 ou Ligue 2 ! Cela permet de rester en forme." Lui joue pour l'équipe du Sénégal.

Ce dimanche 6 juin 2021, c'est l'apothéose de cette première "CAN de Rouen", avec la grande finale.

Le reportage de France Bleu à la CAN de Rouen

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

  • Rouen
Choix de la station

À venir dansDanssecondess