Football

La Coupe du monde féminine de passage à Nice

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur lundi 2 octobre 2017 à 21:32

Le trophée de la Coupe du monde féminine FIFA.
Le trophée de la Coupe du monde féminine FIFA. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

La France organisera le mondial féminin en 2019. Le trophée de la Coupe du monde traverse le pays et s'arrête dans les villes hôtes. Nice accueillera la compétition à l'Allianz Riviera. La coupe a été présentée en présence de David Trezeguet, ambassadeur de la FIFA. Rendez-vous en juin 2017 !

Ce sera l'un des grands rendez-vous du sport mondial avant les JO de Paris en 2024. La France accueillera la Coupe du monde féminine de football du 7 juin au 7 juillet 2019. Neuf villes ont été désignées villes hôtes dont Nice, qui a déjà accueilli l'Euro 2016 à l'Allianz Riviera. Pour promouvoir la compétition, une tournée est organisée par la Fédération française de football co-organisateur de l'évènement avec la FIFA (Fédération internationale).

Ainsi, le trophée qui sera remis aux successeurs des États-Unis a été présenté ce lundi au sein de la villa Masséna à Nice en présence notamment de David Trezeguet, champion du monde 98 et champion d'Europe 2000 avec l'équipe de France, et de Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF.

Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF : "La candidature de Nice avait un avantage certain."

Le maire de Nice Christian Estrosi entouré des représentants du football et de David Trezeguet. - Radio France
Le maire de Nice Christian Estrosi entouré des représentants du football et de David Trezeguet. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Mettre le foot féminin en lumière

Pour la huitième édition de la Coupe du monde féminine, la FIFA voit grand. L'objectif est d'atteindre le milliard de téléspectateurs. Un coup de projecteur sans précédent au ballon rond décliné au féminin. Aujourd'hui en France, elles sont 120.000 à jouer au football. Un chiffre en constante augmentation. À Nice, par exemple, 120 filles jouent au sein de l'OGC Nice.

Léa et Laetitia, joueuses de l'OGC Nice, attendent avec impatience le mondial 2019 en France.

Les féminines de l'OGC Nice autour de David Trezeguet et Fatma Samoura, Secrétaire générale de la FIFA. - Radio France
Les féminines de l'OGC Nice autour de David Trezeguet et Fatma Samoura, Secrétaire générale de la FIFA. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Refaire le coup de France 98

L'équipe de France féminine, désormais entraînée par Corine Diacre qui a remplacé l'Azuréen Olivier Echouafni, jouera la Coupe du monde à domicile. Comme la bande à Jacquet en 1998. Comme pour les garçons, les Bleues ne sont pas au meilleur de leur forme, leurs derniers résultats suscitent la critique. Une génération chasse l'autre. Mais la ferveur populaire, le soutien des Français sera indispensable pour mener la France jusqu'en finale comme en 1998 avec l'équipe des Deschamps, Zidane et Trezeguet.

David Trezeguet : "En 1998 c'était extraordinaire. Les filles vivront la même chose en 2019."

Pour les Bleues, ça sera alors "le moment de briller" (slogan choisi pour la compétition).