Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

La dépouille d'Emiliano Sala rapatriée vendredi en Argentine

mercredi 13 février 2019 à 4:23 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan, France Bleu, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Poitou

Une semaine après la confirmation de sa mort, le corps d'Emiliano Sala sera rapatrié vendredi en Argentine. Ses obsèques devraient avoir lieu le lendemain dans son village. Se pose maintenant la question du paiement des indemnités de son transfert au FC Nantes.

Un nouvel hommage sera rendu ce soir à Emiliano Sala lors du match du FC Nantes à Caen
Un nouvel hommage sera rendu ce soir à Emiliano Sala lors du match du FC Nantes à Caen © Maxppp -

Nantes, France

C'est ce vendredi que la dépouille d'Emiliano Sala sera rapatriée en Argentine, une semaine après la confirmation de la mort de l'ancien buteur du FC Nantes, dans l'accident de l'avion qui le conduisait de Nantes à Cardiff, son nouveau club. Une veillée sera ensuite organisée dans son village de Progreso, dans le gymnase que l'attaquant connaissait bien. Ses obsèques devraient avoir lieu samedi. C'est ce qu'annonce le maire après s'être entretenu avec la famille de l'ancien joueur du FC Nantes.

L'église de Progreso, en Argentine. - Aucun(e)
L'église de Progreso, en Argentine. - Mairie de Progreso

Une veillée dans le gymnase de son village, un endroit qu'il connaissait bien

Dans le même temps, le président de Cardiff, où Emiliano Sala venait d'être transféré, a répondu à nos confrères de la BBC, la radio nationale anglaise, sur la question du paiement de ses indemnités de transfert (17 millions d'euros). "Si contractuellement nous sommes obligés de les payer, alors nous le ferons. Nous sommes un club honorable", assure Mehmet Dalman. "Mais si nous ne sommes pas obligés - et il existe quelques anomalies dans le contrat - il est certain que vous vous attendriez que moi, en tant que président et gardien des intérêts de ce club, l'examine et défende notre position. Et c'est ce que nous faisons", a ajouté le président du club gallois.

Nouvel hommage ce mercredi soir à Caen

Ce mercredi soir, un nouvel hommage sera rendu à Emiliano Sala à l'occasion du déplacement du FC Nantes à Caen, où le buteur argentin a joué six mois. Les Caennais porteront un maillot avec son nom, les supporters ont prévu un tifo et ils applaudiront pendant toute la 14ème minute, en référence au numéro 14 que portait Emiliano Sala pendant sa période normande.

Sur le plan sportif, ce match est très important pour le FC Nantes qui se rapproche dangereusement de la zone rouge avec un seul point de pris lors de ses cinq dernières rencontres. Il est quinzième de la Ligue 1. 

Match à suivre sur France Bleu Loire Océan dès 19h ce mercredi soir.