Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La FFF confirme la Ligue 1 à 20 clubs et donc la relégation du TFC

-
Par , France Bleu Occitanie

Sans surprise, la FFF a balayé l'idée d'un format de la Ligue 1 à 22 clubs ce vendredi. Confirmant une nouvelle fois les relégations d'Amiens et de Toulouse en Ligue 2.

Noël Le Graët le président de la FFF.
Noël Le Graët le président de la FFF. © Maxppp - Joel Le Gall

Le président de la Fédération Française de Football a dans la foulée expliqué cette décision. 

"La France devra jouer à 18 dans les années à venir"

"Il y a une raison simple c'est que les collègues de première division ont voté 20. A trois reprises et je crois à 80%. Il n'y avait pas de possibilité. En dehors de tout sentiment, regarder bien le calendrier. Vous pensez que c'est un plaisir de dire non à quelqu'un ? On a envie de faire jouer tout le monde mais la France devra jouer à 18 dans les années à venir vous verrez. Avec le nombre de compétitions européennes qui se développent, il n'y a pas de date. Donc à 22, même pas en rêve", a expliqué Noël Le Graët. 

Toulouse et Amiens prennent donc la direction de la Ligue 2. Le club picard s'est montré très actif pour contester cette relégation. "Les dirigeants ont pris un peu trop de place ces derniers temps. J'ai souvent essayé de calmer mais chacun est à sa place. Ceux que vous avez vu défendre les intérêts de leur club ne sont pas condamnables mais maintenant il faut se mettre au boulot et appliquer les règles", ajouté le président de la FFF. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu