Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : avis de tempête au Havre AC

lundi 2 avril 2018 à 9:30 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une première défaite à domicile cette saison face à QRM (0-2), une équipe havraise neuvième et qui ne progresse plus depuis janvier, un envahissement de terrain par des supporters : le Havre AC est plongé dans la crise depuis vendredi soir. La fin de saison pourrait être compliquée.

Vincent Volpe attend la fin de saison pour prendre des décisions
Vincent Volpe attend la fin de saison pour prendre des décisions © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

Neuvième de Ligue 2 et à six points des barrages, après la première défaite à domicile cette saison face à QRM vendredi soir (0-2), les havrais sont en plein doute et pourraient bien connaître une fin de saison très compliquée. Le dernier match a, en plus, été marqué par un envahissement de terrain d'une partie des supporters à l'issue du coup de sifflet final. Colère noire des amoureux du HAC qui, pour beaucoup, réclament désormais la démission du coach et d'une partie de la direction. 

Entre tensions et inquiétudes, la semaine s'annonce tendue. Le point sur la situation, avec Bertrand Queneutte pour France Bleu Normandie

La semaine à venir - par Bertrand Queneutte

Le ciel s'assombrit au dessus du HAC ! 

aAlors que le match face à QRM  tourné au vinaigre, la fin de saison pourrait bien tourner au fiasco. Samedi prochain, direction Reims. Un solide leader du championnat, qui aura l'occasion de valider sa montée en Ligue 1 à domicile (en cas de défaite de l'AC Ajaccio la veille à Châteauroux) face à la pire équipe à l'extérieur en 2018

Vincent Volpe : "C'est très pesant"

Le HAC se déplacera dans un contexte pesant, tout le monde en convient, à commencer par le président Vincent Volpe : "C'est très pesant, il ne faut pas ignorer la réalité. On a un retard, il reste peu de matchs, mais il n'y a aucune raison de baisser les bras ou de dire que la saison est pliée. Je suis contre ça. Et cela m'énerverait de voir un manque d'efforts d'ici la fin de saison, quelque soit le résultat. On est des pros, on est payés pour ça."

Le Stade Océane risque un huis clos, ferme ou avec sursis - Radio France
Le Stade Océane risque un huis clos, ferme ou avec sursis © Radio France - Bertrand Queneutte

Discussions et sanctions ? 

Alors qu'un premier échange à chaud a eu lieu vendredi soir entre Vincent Volpe et cinq membres de la Fédération des supporters du HAC, une délégation doit à nouveau s'entretenir avec le boss, ce mardi. Des fans qui, plus que des résultats, attendent désormais des actes forts et un changement de cap de la part de Vincent Volpe

Quoi qu'il arrive, les tribunes du Stade Océane pourraient bien se vider encore un peu plus, d'ici la fin de saison.  Par ailleurs, l'enceinte risque d'être sanctionnée. Après l'envahissement de terrain, la commission de discipline de la LFP (Ligue de Football Professionnelle) à le choix : de la simple amende au huis clos, ferme ou avec sursis. Rien de réjouissant, à l'horizon. 

L'heure du bilan approche

Tant que mathématiquement le HAC n'est pas éliminé de la course aux barrages, pas question de couper des têtes ou de tirer le bilan, pour le Président Vincent Volpe. Seulement, et notamment si l'échec qui se dessine venait à se confirmer, le patron américain se verrait tôt ou tard dans l'obligation d'agir et d'en tirer les conséquences. Inévitablement, la position du coach serait alors menacée, mais au delà de la sienne, celle des membres de la direction serait aussi fragilisée. Le HAC tout entier serait contraint de faire une profonde auto-critique et d'opérer une sérieuse remise en question, à de nombreux étages dans le club.