Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"La Ligue 2, c'est un championnat très exigeant" assure Pascal Plancque, entraineur du Nîmes Olympique

Par

Les joueurs du Nîmes Olympique ont repris le chemin de l'entrainement ce lundi. L'occasion pour l'entraineur Pascal Plancque de se projeter dans la saison à venir, après la descente du club en ligue 2.

Pascal Plancque, l'entraineur du Nîmes Olympique prépare la saison qui débute le 24 juillet. Pascal Plancque, l'entraineur du Nîmes Olympique prépare la saison qui débute le 24 juillet.
Pascal Plancque, l'entraineur du Nîmes Olympique prépare la saison qui débute le 24 juillet. © Radio France - Lise Roos-Weil

C'est la reprise pour les Crocos ! Les joueurs du Nîmes Olympique sont de retour à l'entrainement sur la pelouse de la Bastide. Une reprise progressive avant l'ouverture de la ligue 2 et un premier match le 24 juillet. "C'est un championnat méconnu et sous-estimé. Un championnat très exigeant sur le plan athlétique, reconnait Pascal Plancque. Ce n'est pas parce que vous descendez de Ligue 1 que vous allez vous balader en Ligue 2. Ça demande un réel engagement athlétique et mental, différent de la Ligue 1. Pour exister il ne faut pas juste se contenter d'être solide et s'engager athlétiquement, il faut aussi être capable de proposer du jeu."

Publicité
Logo France Bleu

Ce n'est pas parce que vous descendez de Ligue 1 que vous allez vous balader en Ligue 2.

Avant d'attaquer la saison, les supporters s'inquiètent de l'effectif que pourra proposer le Nîmes Olympique. Après les départs notamment de Clément Depres, Mattéo Ahlinvi ou plus récemment Haris Duljevic, le groupe comprend actuellement 22 joueurs. Le mercato semble figé mais au fond, c'est le cas partout. À cause de la crise sanitaire et celle des droits télé, les clubs y regardent à deux fois avant de dépenser. 

Une piste norvégienne pour le recrutement d'un gardien

Seule certitude :  ça va encore bouger. Du côté des départs, tous les regards se tournent vers les cadres du groupe : Ripart, Briançon ou Meling, qui sont courtisés à droite et à gauche. Pour les arrivées, avec le départ fort probable de Baptiste Reynet, un nouveau gardien est nécessaire, de l'aveu même de l'entraineur Pascal Planque. Une piste norvégienne est sérieusement envisagée, avec un prêt de l'international Per Kristian Bratveit. 

Mais alors quand le groupe sera-t-il définitif ? Pas de miracle. "Le plus tôt possible ce ne sera pas avant le 31 août certainement, concède Pascal Plancque. Ce n'est pas évident, mais on s'adapte, on est dans l'adaptation permanente. C'est le foot d'aujourd'hui, il faut l'accepter." Ce que reconnaît quand même l'entraineur du Nîmes Olympique, c'est que l'effectif sera resserré. Pas question de reproduire des entrainements à 30 joueurs, comme la saison dernière.

Publicité
Logo France Bleu