Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

La presse sévère et les internautes moqueurs après l'élimination du PSG en Ligue des Champions

mercredi 7 mars 2018 à 15:21 Par Germain Arrigoni, France Bleu Paris et France Bleu

De "tout ça pour ça" à la "degringolada", la presse française s'est montrée mercredi très critique au lendemain de l'élimination du PSG par le Real Madrid, en 8e de finale de la Ligue des Champions. Certains internautes ont pu s'en donner à cœur joie pour se moquer.

Edinson Cavani après l'échec du PSG face au Real Madrid
Edinson Cavani après l'échec du PSG face au Real Madrid © AFP - Pierre Charlier

Le jour d'après. Au lendemain de l'élimination sans gloire du PSG au Parc des Princes face au Real Madrid, les unes des médias et les internautes n'ont pas été tendres envers le club de la capitale.

"Tout ça pour ça", "La degringoalda", "Paris perdu"...

"Tout ça pour ça", titre en une L'Equipe pour qui les joueurs "ont montré leurs limites dans la compétition"

Si Le Parisien titre en une"Paris perdu" et traite le PSG de "petit d'Europe", le quotidien La Provence - pro OM assumé - s'amuse de la "degringolada".

Bernard Tapie a également taclé le club de la capitale. Pour l'ancien président de l'Olympique de Marseille, "il n'y a pas de patron à Paris", en visant surtout le staff parisien dans une interview à CNews.

En Espagne, la presse s'est moquée cruellement du "nouveau riche" reparti les poches vides, malgré les recrutements astronomiques de Neymar (222 millions d'euros) et Kylian Mbappé (180 millonns d'euros l'été dernier. "400 millions dépensés... et à nouveau éliminé dès les huitièmes", titre le quotidien sportif Marca en pages intérieures.

Moqueries des joueurs et des internautes 

Sur les réseaux sociaux, si certains clubs ont apporté leur soutien la veille, d'autres se sont ouvertement moqués du résultat du PSG. Du côté de Dijon, on n'avait pas digéré la sortie d'Adrien Rabiot après la défaite au match aller à Bernabeu.

Les joueurs du championnat de France, comme Issa Cissokho d'Amiens et aussi de Florian Martin qui s'est blessé en Coupe de France contre... le PSG ont publiquement donnné leur avis sur Twitter. 

Evidemment, plusieurs internautes ont vu en cet échec une occasion de se moquer (pas toujours) gentiment du club de la capitale.

Le slogan de la communication du club parisien "Ensemble on va le faire" a notamment été tourné en dérision.

Emery vers la sortie ?

De son côté, Neymar s'est voulu rassurant sur son avenir. Blessée et soignée au Brésil, la star du PSG a passé un message sur ses réseaux sociaux.

Lui, son sort semble scellé. Après l'échec à Barcelone la saison passé au même stade de la compétition, Unai Emery semble avoir grillé sa dernière cartouche avec ce nouvel échec dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.