Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% GF38

Football : la saison 2019-2020 est terminée, c'est "du bon sens et de la sagesse" pour l'entraîneur du GF38

-
Par , France Bleu Isère

Dans son plan de déconfinement présenté ce mardi devant l'Assemblée Nationale Edouard Philippe a annoncé que les grandes compétitions sportives et notamment le football, ne reprendront pas avant septembre. Pour l'entraîneur du club de Ligue 2 de Grenoble il ne pouvait guère en être autrement.

Philippe Hinschberger (à gauche) au côté du manager général du GF38, Max Marty (à droite)
Philippe Hinschberger (à gauche) au côté du manager général du GF38, Max Marty (à droite) © Radio France - Antonin Kermen

"La saison 2019-2020 est close. C'est du bon sens et de la sagesse". Voilà comment Philippe Hinschberger, l’entraîneur de Grenoble en Ligue 2 de football, a accueilli ce mardi les propos du premier ministre annonçant qu'il n'y aurait pas de reprise des compétitions de football avant septembre. De toute façon "on est bien obligé de prendre en compte les prescriptions sanitaires. Les conditions de reprise qui ont été évoquées par la Ligue étaient quasi draconiennes, avec une impossibilité de travailler avec un groupe normal, avec des tests tout le temps, avec de la désinfection, _bref_. Ne pas pouvoir mettre dix joueurs en même temps sur un terrain pour un sport collectif ça ne rime quand même pas à grand chose".

Des montées ? Des descentes ? Ces questions restent en suspens pour l'instant

Et disputer la fin du championnat tronqué juste avant d'attaquer le suivant en septembre? "Ça avait été évoqué par quelques présidents mais je ne vois pas trop la faisabilité par rapport aux contrats des joueurs, les fins de contrats, les coaches qui sont en fin de contrat... Ça semble complètement impossible pour moi". La saison est donc terminée et la Ligue professionnelle va bientôt se réunir pour dire si il y a des montées et des descentes, "de ce point de vue là à Grenoble on a la chance au moins de ne pas être concernés par la descente". 

Les joueurs au chômage partiel s'entretiennent tant bien que mal

Les finances des clubs? Evidemment ce n'est pas simple. "Il y a quelques clubs de Ligue 1, voire de Ligue 2 qui sont "border line", qui dépensent plus d'argent qu'ils n'en ont, donc ceux là ils vont être en grande difficulté, et après il faut bien se rappeler qu'on est des salariés, qu'aujourd'hui on est déjà au chômage partiel - dans le foot c'est peut-être un peu moins grave qu'ailleurs c'est une évidence - mais que demain on peut aussi se retrouver au chômage complet". Pendant cette importante période d'inactivité les joueurs doivent, eux, se prendre en main. Le Club "ne peut pas faire travailler des salariés au chômage partiel" mais les joueurs sont demandeurs alors il y a  "_des visio-conférence avec les joueurs où on fait du renforcement musculaire, des petites séances qu'on peut faire sur son balcon_, et ils ont aussi en alternance des séances de course". Le footballeur professionnel ne se laisse donc pas aller mais il sera sans doute moins performant que d'habitude à la rentrée.

Le communiqué de la Ligue de football professionnel

-
- - LFP

Le classement de Ligue 2

-
- - LFP
Choix de la station

À venir dansDanssecondess