Football

A la veille de la rencontre ASNL-Dijon : «dans six matchs, il sera trop tard»

Par Laurent Pilloni, France Bleu Sud Lorraine jeudi 17 avril 2014 à 17:59

François Bellugou, le capitaine de l'ASNL, le 17 janvier 2014.
François Bellugou, le capitaine de l'ASNL, le 17 janvier 2014. © MAXPPP

François Bellugou, le capitaine de l'ASNL donne le ton pour la venue de Dijon ce vendredi. L'ASNL, retrouve son public après deux déplacements de suite. Objectif : poursuivre la bonne série actuelle, et monter enfin sur le podium à l'occasion de cette 33e journée de Ligue 2.

Le suspense reste entier à six journées de la fin du championnat. L’ASNL entame avec ses compagnons de route, un premier col contre une équipe de Dijon, loin d’être docile. Longtemps en course pour l’accession, les Bourguignons ont certes lâché du lest, mais restent redoutables. Le leader messin peut en témoigner : lundi, il ne s'est contenté que d’un point, arraché dans les dernières secondes du match. L’ASNL est prévenue, pour éviter une déconvenue elle devra appliquer la bonne recette qui lui a permis de s’imposer loin de Picot.

"Enthousiasme", "volonté" et surtout "ne pas calculer". Ce sont les mots du capitaine de l’ASNL François Bellugou.

BELLUGOU - Bellugou asnl dijon

François Bellugou au micro France Bleu de Laurent Pilloni

L’ASNL revient de très loin, après un parcours semé d’embûches. Si elle respire encore aujourd’hui, elle le doit en grande partie à ses vertus mentales. Elles seront une nouvelle fois indispensables, pour franchir le sommet du col Bourguignon qui se présente ce vendredi soir à Picot.              

Partager sur :