Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

La Ville de Saint-Étienne répond à Ole Selnaes

lundi 25 mars 2019 à 15:31 Par Maxime Bacquié, France Bleu Saint-Étienne Loire

Après les sorties acerbes, ces derniers jours, de l'ex-milieu de terrain Verts Ole Selnaes sur l'ASSE et sur la ville de Saint-Étienne, la municipalité répond au Norvégien ce lundi dans un tweet ironique.

L'ancien milieu de terrain de l'ASSE Ole Selnaes.
L'ancien milieu de terrain de l'ASSE Ole Selnaes. - Maxppp

Saint-Étienne, France

Les histoires d'amour finissent mal en général... Depuis son départ de l'ASSE, cet hiver, pour signer en Chine, Ole Selnaes avait essuyé quelques remarques acides de la direction du club et des supporters. Le directeur général des Verts Frédéric Paquet avait parlé de "manque de respect" du Norvégien envers le club alors que les supporters avaient déployés une banderole "casse-toi traître" en Norvégien, lui reprochant d'avoir mené un bras de fer pour s'engager avec le club chinois de Shenzhen.

"Ils m'ont jeté dans la fosse aux lions"

Dans un premier temps, l'international norvégien avait préféré garder le silence. Il a finalement donné sa version la semaine dernière à un média norvégien. "Ce que Saint-Étienne a dit n'est pas vrai. Ils m'ont jeté dans la fosse aux lions pour se sauver. Je suis amer. Le football est un monde cynique". Voilà pour les mots, durs, envers son ancien club. Concernant les supporters des verts, il estime que "s'ils avaient su la vérité, cette banderole n'aurait pas existé".  

"Je n'étais pas heureux dans cette toute petite ville, sans distraction"

Une première attaque qui n'était pas passée inaperçu du côté des Verts. Mais comme si cela ne suffisait pas, Ole Selnaes en a remis une couche ce week-end à l'issue du match de la Norvège contre l'Espagne. Il s'est cette fois confié à un journal norvégien. Et il cible la ville de Saint-Étienne. "Je n'étais pas heureux dans cette ville, une toute petite ville, avec peu de distractions. J'étais seul dans mon appartement après l'entraînement". On se souvient à France Bleu SaintÉEtienne Loire que le Norvégien s'était confié à David Valverde sur sa (triste) vie stéphanoise...

"Mille pardons Selnaes..."

Une deuxième réplique, qui n'est pas restée sans réponse puisque la ville de Saint-Étienne a publié un tweet ce lundi directement adressé au milieu norvégien. "Mille pardons #selnaes de ne pas avoir été une ville suffisamment grande et distrayante !" peut-on lire notamment. 

Le community manager de la Ville de saint-Etienne qui s'est peut-être emballé et a pu froisser les footballeurs et leurs supporters. En tout cas, il s'est excusé, toujours sur twitter et parle d'une  réaction à chaud et maladroite en rappelant que la Ville aime le foot et son peuple vert.

Mais la ville n'est d'ailleurs pas la seule à réagir à cette attaque de Selnaes. Le Mary's Coffee Shop par exemple semble signifier au Norvégien qu'il n'est déjà qu'un mauvais souvenir...