Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen : Alexander Djiku ne dirait pas non à une sélection avec le Ghana

vendredi 26 octobre 2018 à 17:18 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Alexander Djiku était l'invité de "La causerie de la mi-temps" ce samedi vers 20h50 lors du match Lille-SM Caen. Le défenseur caennais est revenu longuement sur son rôle de défenseur, ses attentes et son envie de jouer avec la sélection du Ghana.

Alexander Djiku (ici contre Montpellier) sera l'invité de la causerie de la mi-temps ce samedi
Alexander Djiku (ici contre Montpellier) sera l'invité de la causerie de la mi-temps ce samedi © Maxppp - Stéphane Geufroi

Caen, France

En cette période de choix du ballon d'or, le nom de Kylian Mbappé revient bien plus souvent que celui de Raphaël Varane. Les joueurs offensifs font toujours plus rêvés que les défenseurs.

"C'est sûr. Dans les matchs, les gens aiment les buts et se sont souvent les attaquants qui les mettent. On va dire que nous, les défenseurs, on est un peu plus lésé par rapport à ce genre de trophée. Pour ma part, j'aimerais bien que ce soit Raphaël Varane par rapport à ses deux titres majeurs.

On va dire que les vrais connaisseurs, c'est à dire les entraîneurs, peut-être les recruteurs, les agents, regardent tous les postes. Après les supporters, certains ne regardent que pour le spectacle. Mais bon le spectacle, ce sont les buts. Et ce sont les attaquants qui les mettent."

Cette saison, si les blessures l'épargnent, Le Stade Malherbe de Caen va devenir le club pro où il aura le plus joué (44 matchs de Ligue 1 à Bastia contre 36 avec le SM Caen).

"Si vous regarder ma carrière, on a vu que je montais en puissance chaque année. Malheureusement j'ai eu une grosse blessure de trois-quatre mois donc j'espère que je n'aurai pas de blessures cette année."

Dès sa première saison au SM Caen, Alexander Djiku a été annoncé un peu partout avant qu'il ne prolonge jusqu'en 2022.

"Il y a eu des intérêts. Après, cela n'a pas été jusqu'au bout. Le club ne voulait vraiment pas que je m'en aille. J'ai respecté la décision du président qui voulait me garder. J'ai prolongé mon contrat. Tout s'est bien passé. Il n'y avait pas de quoi ne pas être content. 

Il y avait des clubs étrangers, Séville. après il y a eu quelques clubs français mais c'était moins abouti on va dire. C'était juste dans une short-list. Après il y avait quelques clubs anglais mais le marché anglais ouvre tard ses portes. Si je voulais partir, je voulais vraiment arriver le plus tôt possible pour pouvoir faire la préparation et pouvoir m'imposer dans le club."

Onze joueurs du SM Caen sont internationaux. Approché par le Ghana la saison passée, Alexander Djiku ne dirait pas non à une sélection avec ce pays.

"Quand je suis parti de Bastia, le sélectionneur du Ghana m'a appelé. Je lui ai fait part de mon envie. Après, je voulais vraiment retrouver un club stable déjà avant de pouvoir partir en sélection, me trouver bien dans un club et après pourquoi pas plus tard aller en sélection."

Et si le sélectionneur du Ghana le sollicitait à nouveau, dirait-il oui? "Oui, pourquoi pas. On sait que jouer une Coupe du monde dans une carrière il n'y a pas beaucoup de joueurs qui la font. On va dire que c'est un rêve d'enfant."

Ecoutez la Causerie de la mi-temps consacrée à Alexander Djiku ce samedi vers 20h50

La Causerie de la mi-temps avec Alexander Djiku