Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Stade Lavallois : la saison 2018-2019

Laval Crew, le groupe de supporters ultras du Stade lavallois, se met en sommeil

vendredi 5 octobre 2018 à 6:02 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Le club des ultras du Stade lavallois, le Laval Crew, se met en sommeil. Cela signifie que les supporters seront présents aux matches mais qu'il n'y aura pas d'encouragements. A l'origine de cette décision, une bâche du Laval Crew volée à des supporters mayennais la semaine dernière à Marignane.

C'est une bâche de ce type que Laval Crew s'est fait voler.
C'est une bâche de ce type que Laval Crew s'est fait voler. - Compte Twitter

Laval, France

Ce vendredi, le Stade lavallois accueille Chambly au stade Francis Le Basser. Un match de haut de tableau de National. Mais une rencontre qui se disputera sans les chants d'encouragements des ultras lavallois. Le groupe Laval Crew se met en effet en sommeil suite à une affaire de vol de bâche la semaine dernière à Marignane par des individus munis d'objets dissuasifs (matraque télescopique, Taser). Une sombre histoire de lutte entre groupes rivaux, en l'occurence les ultras du Mans FC.

Et si un vol de bâche entraîne une mise en sommeil d'un club de supporters, c'est parce que "c'est une sorte de code" explique Sylvain André, le président de Laval Crew.

Une nouvelle bâche sera fabriquée mais pas tout de suite selon les membres du Laval Crew. Pour ce vol de bâche, le club d'ultras lavallois a décidé de ne pas porter plainte.