Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le bilan de la Ligue 1 : le Stade Brestois a tout ce qu'il faut

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le promu brestois a une confortable avance sur la zone de relégation, à un match de la fin de la phase aller (à Montpellier, en direct dès 20 heures 45 sur France Bleu). La récompense d'une philosophie de jeu risquée mais payante.

Irvin Cardona, contre Strasbourg
Irvin Cardona, contre Strasbourg © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

Le Stade Brestois a tout connu, ou presque, durant la première moitié de la saison de Ligue 1. De la place de barragiste, fin septembre, aux toutes premières places fin octobre. Depuis le rétablissement d'une certaine hiérarchie dans le championnat, il s'est stabilisé en milieu de tableau. Sa place naturelle.

Une identité de jeu bien à lui

Il y a deux Stade Brestois. Celui à Le Blé, capable d'enflammer le match. Et de jouer les yeux dans les yeux avec n'importe qui. Et celui qui évolue à l'extérieur, qui subit bien plus les événements, et n'est pas à l'abri de temps faibles fatals. 

Chez lui, Brest a le mérité d'avoir instauré un jeu bien spécifique. Et de s'y tenir, au gré des absences et des nombreuses évolutions tactiques. Ce jeu de relances courtes de l'arrière, rendu possible par les nouvelles règles de l'été, et par l’homogénéité du groupe.

Un jeu risqué, mais parfois payant. Avec Diallo, Brest dispose d'un bon relayeur, et il a les automatismes offensifs pour l'appliquer entre les remises de Charbonnier, la technique de Battocchio ou Court et la vitesse de Cardona, la révélation de cette mi-saison.

Larsonneur au top

L'autre révélation s'appelle évidemment Gautier Larsonneur. Le gardien est monté en puissance, au point de devenir l'un des meilleurs gardiens - voire le meilleur - de la Ligue 1. Explosif, il fait la différence sur sa ligne et en dehors. Il a aussi épuré son jeu au pied.

S'il ressert un peu plus son animation défensive, s'il parvient à se montrer plus dangereux sur phases arrêtées, et s'il corrige ce problème de concentration à l'extérieur, Brest peut envisager un maintien serein. Mais son effectif sans trop de marge lui interdit tout relâchement. 

Suivez Montpellier HSC - Stade Brestois dès 20 heures 30 sur France Bleu Breizh Izel avec Léo Rozé Thomas Lavaud.

  • à la radio
  • sur francebleu.fr grâce au lecteur que vous trouverez en haut à droite de cette page
  • grâce à l'application mobile France Bleu (Iphone ou Androïd)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu