Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 - Ligue 1 : les supporters du Clermont Foot fêtent leurs héros à l'entraînement

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Fatalement, la crise sanitaire freine les ardeurs dans ce moment historique, mais supporters et joueurs se sont enfin retrouvés ce jeudi matin pour une première célébration. Celle d'une inéxorable montée du club en Ligue 1. Un véritable pont de l'accession qui va se prolonger jusqu'à samedi soir.

Les joueurs ont pu enfin communier avec leurs supporters lors de l'entraînement
Les joueurs ont pu enfin communier avec leurs supporters lors de l'entraînement © Radio France - Léo Corcos

Que cela fait du bien dans cette trop longue période morose et sinistre. Des scènes de joie, simples et sincères. Et cette immense envie d'exulter. Une bouffée d'oxygène après avoir longtemps retenu notre souffle mercredi au gré des buts toulousains ou palois. 

La suite ? Une valse à trois temps. Il y a d'abord eu la fête des joueurs et du staff confinés dans la salle de réception du stade Gabriel-Montpied. Puis une cinquantaine d'Ultras ont débarqué bruyamment, fumigènes à la main, à l'extérieur de l'enceinte du quartier des Vergnes. 

Et enfin, tout le monde s'est retrouvé ce jeudi matin pour la séance d'entraînement finalement délocalisée sur le terrain d'honneur. Histoire de permettre aux 150 supporters présents de voir de plus près ceux qui ont (presque) décroché la lune. En apesanteur. Un moment de communion unique pour ce public privé de stade et de match depuis mars 2020. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pierrick veut finir dans la fontaine

Parmi les supporters qui ont fait ce jeudi le pont de l'accession, il y a Pierrick le Billomois, fidèle parmi les fidèles. "C'est magnifique. Ça a été une soirée géniale hier. Ça fait un peu bizarre de le regarder à travers une autre équipe, mais là, ce matin, il y avait cet entraînement qui était ouvert en plus dans le stade, c'était assez magique. C'était vraiment un moment de partage avec les joueurs. Je suis venu un peu à l'improviste, mais c'était super. On a chanté, on a fait les hymnes de guerre. Ça c'est des moments de complicité. Ça fait un an à attendre avec du stress, de la sueur et des larmes. Bon, ça a été un moment de délivrance. Le cœur a battu un peu fort quand même hier. C'est assez émouvant du coup, on a vécu la saison à travers les écrans ou les ondes, mais là, du coup, ça fait un moment où on les voit, où on partage donc ça c'est magique en attendant la soirée de samedi, qui sera le grand match de fête." 

Comme tous les supporters auvergnats, Pierrick attend l'officialisation de la montée pour se lâcher complètement, "Caen va jouer le maintien, je pense qu'ils vont jouer le match à fond. Néanmoins, ce sera quand même un bon moment de se retrouver avec les copains et de fêter la montée de manière officielle, cette fois." Pierrick a fait une promesse : plonger dans la fontaine communale de Billom samedi soir en cas de montée. Avis aux amateurs, il cherche un cameraman pour immortaliser la scène.

Le Clermont Foot en Ligue 1 : Pierrick vit un rêve éveillé

Pierrick le Billomois est un supporter acharné du CF63
Pierrick le Billomois est un supporter acharné du CF63 - © Pierrick Bellat / Facebook

Sébastien a converti son fils

Matéo, 10 ans, est assis dans la tribune d'honneur à côté de son père Sébastien. Le Clermont Foot, il est tombé dedans à l'âge de quatre ans. Pour être tout à fait honnête, c'est son papa qui l'a poussé dans le chaudron. Lui qui ne vient jamais au stade sans son tambour. C'était encore le cas ce jeudi matin pour donner le tempo du clapping. 

Et lorsqu'on demande à son père Matéo ce que ça lui fait d'imaginer son club de coeur évoluer en Ligue 1 en août prochain ? "Bizarre, c'est la première fois qu'on va voir Clermont évoluer en Ligue 1.... Kylian Mbappe contre Clermont ! " Son père acquiesce fièrement."Il est abonné depuis ses 4 ans. Cela fait 6 ans qu'il est fidèle au Clermont Foot. Il connaît tous les joueurs, tous les numéros. Il est incollable sur l'actualité. Dès qu'il a eu 4 ans, je l'ai amené au stade et puis voilà, il ne peut plus se détacher maintenant. 

Et pas question de manquer un match la saison prochaine. "Ah Obligé, obligé. On essaie de lancer un petit kop famille dont les enfants pourront venir avec les parents. On va essayer de se regrouper, que ça soit dispersé à droite, à gauche. On va essayer de regrouper tout le monde pour créer une grosse ferveur autour du Clermont Foot."

Sébastien a converti son fils Matéo au Clermont Foot 63

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Zedadka ne réalise pas

Premier arrivé en conférence de presse après le bain de foule matinal, Akim Zedadka avait les traits un peu tirés, mais des étoiles plein les yeux. Aussi véloce dans son couloir droit que sur le dance floor improvisé de la salle de réception mercredi soir après le match, le latéral droit du Clermont Foot 63 a du mal à atterrir. Même si d'ordinaire, le garçon a les pieds sur terre. "En fait, on ne réalise pas sincèrement, là on ne réalise pas qu'on est à deux doigts de faire un truc de fou. Déjà, pour tous les gens qui nous soutiennent, pour toute une région, donc c'est compliqué. 

Mais pas de quoi se prendre pour un autre, même en Ligue 1. "Footballistiquement, on aura les pieds sur terre, c'est sûr et certain. Vous pouvez compter sur nous dans l'état d'esprit", rassure Akim Zedadka "en plus, on aime le foot, donc on ne va pas y aller pour y aller en tranquillité. Mais c'est vrai qu'on ne réalise pas aussi tant qu'on y est pas et que le calendrier 2021-2022 est sorti. Mais là, il faut prendre le temps. Déjà, on espère samedi soir fêter ça bien comme il faut, officiellement."

Akim Zedadka a du mal à réaliser l'ampleur de cette montée en Ligue 1

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Soirée deux étoiles sur France Bleu

Et pour célébrer cette montée officielle au plus près des héros clermontois, rien de mieux que d'écouter France Bleu Pays d'Auvergne (102.5). Vous aurez la parole dès 19h05 et nous serons avec de nombreux invités, avant le direct intégral à vivre depuis le stade Michel-d'Ornano à Caen (20h00). 

Et comme c'est une soirée de gala, vous pourrez également suivre sur notre antenne le choc décisif du Top 14 pour les phases finales entre l'ASM Clermont et le RC Toulon (21h05). La fièvre du samedi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess