Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le Clermont Foot puissance 4 !

samedi 21 avril 2018 à 0:21 Par François Rauzy, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Clermont Foot s'est imposé ce vendredi soir face à Orléans par 4 buts à 2 au stade Gabriel-Montpied. Devant 4000 spectateurs, les clermontois ont livré une belle performance en cette 34ème journée de Ligue 2. Ils s'emparent du même coup de la quatrième place du championnat.

Joie collective des clermontois après le but de Ludovic Ajorque
Joie collective des clermontois après le but de Ludovic Ajorque © Radio France - Thierry Larret

Clermont-Ferrand, France

Le film du match

Les clermontois entament bien leur match. Après un quart d'heure globalement dominé, les hommes de Pascal Gastien parviennent à ouvrir la marque à la 16ème minute. Sur un centre d'Honorat, l'orléanais Pinaud tacle le ballon dans son propre but (1-0). Puis les auvergnats se relâchent, et semblent se contenter de cette avance d'un but. Et ce qui devait arriver arriva : à la 40ème minute, Pierre Bouby place un coup-franc dans les six mètres de Paul Bernardoni qui perd son duel aérien face à deux orléanais. C'est Benkaid qui inscrit le but de l'égalisation (1-1). Les deux équipes rejoignent les vestiaires dos à dos.

En deuxième période, Orléans revient avec de bonnes intentions, confirmant que l'équipe reste concernée dans cette fin de saison sans enjeu. A la 47ème minute, Paul Bernardoni réalise une double parade extraordinaire pour permettre aux siens de rester en vie. Cinq minutes plus tard, ce sont les auvergnats qui prennent l'avantage. La mobylette Franck Honorat frappe depuis l'angle de la surface, Gallon repousse du bout des gants mais Pereira-Lage suit bien et trouve le fond des filets dans un angle fermé (2-1). Puis à la 70ème minute vient l'heure du meilleur buteur clermontois. Sur un nouveau duel perdu par Honorat face à Gallon, le ballon s'élève dans les airs et Ludovic Ajorque vient inscrire de la tête son quatorzième but de la saison (3-1). Dans la foulée le buteur orléanais Benkaid est exclu. Deux minutes plus tard c'est son coéquipier Cissokho qui prend un carton rouge. Orléans terminera le match à neuf.  Pourtant, à la 85ème minute, ce sont bien les hommes de Didier Ollé-Nicolle qui vont inscrire un but : Gomis réalise un petit festival dans la surface et trompe Bernardoni du droit (3-2). On se dit alors que Clermont va peut-être une nouvelle fois connaître une fin de match stressante. Mais trois minutes plus tard Rémy Dugimont clôt la marque d'une belle frappe qui rentre après avoir tapé l'intérieur du poteau (4-2).

La belle opération au classement

Parmi tous les candidats aux places de barragistes, seuls le Paris FC et Châteauroux l'ont également emporté. Le FC Lorient, quatrième avant le coup d'envoi de cette 34ème journée, a chuté à domicile face à Valenciennes (0-1). C'est donc le Clermont Foot qui récupère la place. Une place qui permettrait aux rouges et bleus de disputer le premier tour des barrages à domicile. Mais le championnat reste toujours aussi indécis, puisque trois points seulement séparent Clermont (4ème) de Brest (8ème). Brest où les auvergnats se déplaceront mardi pour la prochaine journée. Les hommes de Pascal Gastien peuvent aussi regarder vers le haut, car Ajaccio (3ème) n'est qu'à cinq points.

Le chiffre du soir 

C'est le 4. Quatre buts marqués, quatre mille spectateurs et la quatrième place au terme du match.

Les réactions d'après-match

Je pense que Clermont fera les barrages. En tout cas leur prochain match à Brest sera décisif. - Didier Ollé-Nicolle, entraîneur d'Orléans

Il faudra qu'on soit meilleurs dans le jeu si on veut aller au bout. C'est trop serré, on ne peut pas se permettre de refaire des productions comme notre première mi-temps. - Pascal Gastien, entraîneur du Clermont Foot

Ce soir on fait quand même une belle opération. Il nous reste quatre confrontations directes, mais je pense qu'on ne pouvait pas mieux se placer avant ce réel sprint final. - Paul Bernardoni, gardien de but du Clermont Foot