Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le club de football d'Ampoigné renaît de ses cendres

mardi 4 septembre 2018 à 21:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Mis en sommeil en 2012, faute d'un nombre de joueurs suffisant, le club de l'ES Ampoigné est à nouveau sur pied grâce aux efforts de quelques jeunes du village et du département. Une histoire collective qui ranime la vie de la commune.

Une partie des joueurs de la nouvelle équipe d'Ampoigné
Une partie des joueurs de la nouvelle équipe d'Ampoigné © Radio France - Martin Cotta

Ampoigné, France

Le dimanche 9 septembre, des joueurs de football vont refouler la pelouse du stade Jules Ledroit. Six ans après sa mise en sommeil, le club de l'ES Ampoigné peut à nouveau engager une équipe en division 4 départementale. À la base de cette renaissance : quelques jeunes de la Mayenne dont Samuel, 25 ans, l'entraîneur principal. 

"J'en avais parlé il y a deux ans avec un pote de Château-Gontier. On s'était dit 'pourquoi pas remonter le club d'Ampoigné ?' car on avait appris qu'il n'existait plus mais qu'il y avait toujours une trésorerie (...) J'avais vraiment envie de monter une équipe mayennaise très joueuse, qui joue au ballon avec un jeu au sol, ça me démangeait en quelque sorte" Samuel, le coach

Peinture, trous de mulots et trois ballons

Pour relancer l'ES Ampoigné cet été, Samuel est parti de zéro ou presque. Il a fallu dépoussiérer et nettoyer le club house inutilisé depuis de nombreuses années, redonner quelques coups de peintures dans le petit vestiaire. Et pour cela les joueurs de l'équipe ont mis eux-mêmes la main à la patte à l'occasion d'une journée d'intégration. Depuis début août, une vingtaine de joueurs s'entraîne sur le terrain situé à l'entrée d'Ampoigné. Un terrain surnommé "La Poudrière" que l'on pourrait aussi surnommer trivialement champs de patate. Sylvain, l'entraîneur adjoint préfère s'en amuser : "On a des trous de mulots, un terrain en pente, la première fois que certains joueurs sont venus jouer contre nous comme ceux de Mesnil, ils nous ont dit que c'était la première fois qu'ils voyaient un terrain aussi pentu. C'est mythique à Ampoigné" sourit-il. 

Le terrain pentu de l'ES Ampoigné surnommé "La Poudrière" - Aucun(e)
Le terrain pentu de l'ES Ampoigné surnommé "La Poudrière" - Capture écran footeo.com / ES Ampoigné

Celui qui compte ses bleus aux jambes s'appelle Maxime, le gardien de l'équipe. "Faut s'y faire. Pour l'instant le terrain est sec donc ça fait un peu mal mais une fois qu'il va pleuvoir ce sera mieux je pense" estime le joueur. L'équipe de l'ES Ampoigné va donc repartir en division 4 départementale cette saison. Julien, 33 ans est le doyen de l'équipe. "Ampoigné est la commune la plus jeune de la Mayenne en terme de moyenne d'âge. C'est une fierté, il y a de la relève mais il faut des éducateurs aussi". Et pour l'instant il y en a deux donc, âgés de 24 et 25 ans.

L'ES Ampoigné dispose de nouveaux maillots rouges et de cinq sponsors dont la boulangerie et le café du village. La renaissance du club redynamise cette commune de 600 habitants, même si la structure a des moyens limitée. Preuve en est : l'équipe ne dispose que de trois ballons pour ses rencontres. Sur le terrain, l'objectif est de remonter au plus vite dans les divisions supérieures du football mayennais. L'ES Ampoigné c'est l’histoire d'une jeunesse motivée, une jeunesse d'initiative, dans un paysage rural. 

À ÉCOUTER - L'ES Ampoigné renaît de ses cendres

Lors d'une journée d'intégration les joueurs ont nettoyé et dépoussiéré le club-house - Radio France
Lors d'une journée d'intégration les joueurs ont nettoyé et dépoussiéré le club-house © Radio France - Martin Cotta