Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Conseil d'Etat confirme la relégation du Mans FC en National

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

La relégation du Mans FC en National est confirmée par le Conseil d'Etat. La plus haute juridiction a rendu sa décision ce mardi 7 juillet et écarte l'élargissement de la Ligue 2 à 22 équipes.

Depuis plus de 2 mois, le club manceau fait tout pour éviter sa relégation en National
Depuis plus de 2 mois, le club manceau fait tout pour éviter sa relégation en National © Radio France - Alexandre Chassignon

Cela faisait plus de deux mois que le Mans FC se battait pour rester en Ligue 2. Une bataille désormais perdue puisque le Conseil d'Etat a rendu son avis ce mardi 7 juillet et confirmé la relégation du club manceau et de l'US Orléans en National. Les deux clubs avaient déposé un recours suite à l'arrêt brutal des championnats à cause de l'épidémie de coronavirus.

Dans un communiqué commun, Le Mans FC et l'US Orléans affirment que la plus haute juridiction administrative "confirme la décision du Comex de la Fédération française de Football (FFF)" .  La FFF qui s'est toujours prononcée en faveur de montées et descentes au nom de "l'intérêt supérieur du football".

En somme, le Conseil d'Etat refuse de faire passer le format de la Ligue 2 de 20 à 22 équipes. Un élargissement qui avait été validé en mai dernier par la Ligue (LFP) et qui était la condition nécessaire et essentielle pour éviter au Mans FC, avant-dernier du tableau, de descendre en Nationale.

Pour rappel, les deux clubs avaient déjà plaidé leur cas devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), avant d'être déboutés.

Une décision injuste et cruelle

Dans son communiqué, Le Mans FC  prend acte mais parle d'une "décision injuste et cruelle". Il n'y aura donc pas d'autres recours

Après cette période délicate, le club regarde désormais vers l'avenir : "nous nous tournons à 100% dans la préparation de la nouvelle saison dans un championnat qui sera très relevé avec la présence à la fois de plusieurs clubs professionnels, de grands noms du football et de spécialistes de la division".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess